Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Cette vaste demeure contemporaine au design épuré se dote en rez-de-chaussée d’une longue verrière qui pourrait s’assimiler à une véranda sublimée par le génie d’un architecte visionnaire. Construite en Allemagne par l’architecte Titus Bernhard, elle est totalement encastrée dans le bâti en béton revêtu de pierre bleue. La verrière dessert en enfilade un ensemble de pièces de vie qui voient se succéder une cuisine fonctionnelle, une salle à manger raffinée puis un séjour réchauffé par un superbe feu à l’âtre à double foyer et au dessin très actuel. La simplicité des formes et des lignes touche évidemment au minimalisme le plus épuré, au point que l’habitat tout entier se confond avec une œuvre d’art moderne.

A view, not a window

Sortilège des transparences

La plus belle fenêtre du monde est celle qui n’existe pas : cet idéal se heurte malheureusement aux contraintes de notre habitat que nous exigeons confortable en toute saison. Pourtant des miracles peuvent se produire et nous prodiguer des solutions si proches de nos aspirations qu’elles en deviennent réalité. En l’occurrence, ce miracle nous vient de Suisse avec des baies vitrées offrant un clair de jour quasi intégral. Le magicien qui a imaginé puis construit ces châssis se nomme Sky-Frame et il nous donne ici un aperçu magistral de son talent. Le spectacle grandiose de ces baies panoramiques, à peine soulignées d’une discrète trame d’aluminium, est proprement enthousiasmant. Si la perfection n’est pas de cet univers, on s’en approche vraiment de près grâce à une technologie hautement maîtrisée, qui ne souffre d’aucune approximation. Car ces réalisations exclusives répondent à des ambitions qualitatives draconiennes : contrairement aux apparences, les produits Sky-Frame sont extrêmement fiables et durables, et leur fonctionnalité s’avère sans reproche...

La magie des grands espaces

Cette vaste demeure contemporaine au design épuré se dote en rez-de-chaussée d’une longue verrière qui pourrait s’assimiler à une véranda sublimée par le génie d’un architecte visionnaire. Construite en Allemagne par l’architecte Titus Bernhard, elle est totalement encastrée dans le bâti en béton revêtu de pierre bleue. La verrière dessert en enfilade un ensemble de pièces de vie qui voient se succéder une cuisine fonctionnelle, une salle à manger raffinée puis un séjour réchauffé par un superbe feu à l’âtre à double foyer et au dessin très actuel. La simplicité des formes et des lignes touche évidemment au minimalisme le plus épuré, au point que l’habitat tout entier se confond avec une œuvre d’art moderne. L’éclairage lui-même est judicieusement pensé pour mettre en évidence les temps forts des espaces construits et en souligner les points saillants. En admirant cette réalisation exceptionnelle, on mesure combien la rigueur qui a présidé à sa conception n’a rien d’austère : malgré le minimalisme des matériaux, du style et des coloris, l’ensemble respire le bien-être à travers une grande sérénité. Le choix des châssis aluminium Sky-Frame n’est évidemment pas étranger à la réussite du projet : grâce à leurs masses vues réduites à la plus simple expression, ces châssis en deviennent presque invisibles d’autant que les dormants horizontaux sont systématiquement encastrés au sol et dans les plafonds. Les vitrages assurent de hautes performances thermiques et le bilan énergétique de la construction est tout à fait favorable malgré l’importante surface vitrée. Ceci est dû en grande partie à la réduction considérable de la surface de profilés métalliques exposée au froid, les dormants étant de plus encastrés dans le sol, le plafond et les murs. Les châssis Sky-Frame offrent jusqu’à 98% de clair de jour, ce qui améliore notablement l’inertie thermique globale de l’enveloppe. Les mesures réalisées en laboratoire démontrent l’efficacité thermique des châssis Sky-Frame. Une baie à deux vantaux (un fixe et un coulissant) de 4,60 m par 2,50 m affiche un coefficient Uw de 0,92 pour un Ug de 0,70, ce qui tout simplement phénoménal. Le système Sky-Frame permet des variantes d'ouverture pratiquement illimitées : de la baie coulissante à deux rails jusqu'à celle à trois rails, avec ouverture latérale ou centrale, ou du galandage caché dans le mur jusqu'à l'ouverture d'angle télescopique automatisée – les possibilités offertes sont considérables. L’ouverture maximale envisageable atteint 9,20 mètres, ce qui un record du genre. Tous les ouvrants peuvent également bénéficier d’une motorisation électrique encastrée dans le profilé de plafond pour une manœuvre rapide et très silencieuse. Au point de vue acoustique, les châssis Sky-Frame atteignent aussi des performances assourdissantes ! Enfin, la sécurité du système n’est pas en reste : tous les vitrages installés utilisent du verre de sécurité trempé soumis à traitement thermique et les châssis implantés en étage sont renforcés avec une feuille de verre feuilleté. Les châssis minimalistes Sky-Frame autorisent des audaces architecturales étonnantes, telles que les coulissants à angle droit sans aucun montant intermédiaire.

Développé et commercialisé depuis dix ans par le groupe suisse R&G Metallbau AG, le système de baies en aluminium Sky-Frame remporte un succès mérité dans le monde entier avec plus de 3 000 références installées. Ce succès ne repose pas seulement sur l’esthétique indiscutable du produit, mais aussi sur la haute performance technique du système. Les châssis Sky-Frame, conçus à base de profilés aluminium et de chariots de roulement en acier inoxydable, offrent des dimensions de baies jamais envisagées à ce jour : jusqu’à quatre mètres de haut et huit mètres carrés de surface par vantail. Adaptable à n’importe quelle extension traditionnelle ou à toute véranda contemporaine, le système Sky-Frame offre des avantages inédits, comme le souligne Beat Guhl, président de la société : « Nos châssis présentent des caractéristiques thermiques exceptionnelles et sont actuellement les seuls du marché à bénéficier du certificat “Minergie-Modul“, un label suisse décerné aux produits performants en matière de bilan thermique, de durabilité et de design. Ainsi nous pouvons certifier à chacun de nos clients un confort remarquable : étanchéité à la pluie, déperditions énergétiques minimales, absence totale de condensation sur les vitrages. »