Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2017 n°52 - Automne 2017
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2017 n°51 - Été 2017
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Réalisée en région parisienne, cette irréprochable véranda joue les liaisons ingénieuses entre deux corps de bâtiment d’une maison ancienne. Outre sa remarquable conception, œuvre de la société Vérand’Art, elle se distingue par la cohérence colorimétrique entre ses huisseries et le style architectural du bâti originel. Le designer a vu juste avec ce rouge foncé, qui réussit à valoriser la véranda aussi bien que la maison. D’inspiration plutôt classique, cette verrière crée un espace de vie commun aux deux corps de bâtiment. Elle constitue désormais le cœur de l’habitat pour ses propriétaires qui l’utilisent comme salon et salle à manger.

Liaisons ingénieuses

Un patrimoine transfiguré par une verrière lumineuse

Les vérandas actuelles possèdent le pouvoir de redessiner 
les contours de votre habitat. Dans ce reportage, une astucieuse extension relie entre eux les deux corps de bâtiment d’une maison ancienne. Elle s’affirme comme le trait d’union naturel de ces deux espaces autrefois indépendants et devient le lieu de réunion privilégié de tous les occupants de la maison. Elle offre par ailleurs une nouvelle cohérence architecturale au bâtiment et valorise le patrimoine de ses propriétaires.

Une extension devenue le cœur de la maison

Réalisée en région parisienne, cette irréprochable véranda joue les liaisons ingénieuses entre deux corps de bâtiment d’une maison ancienne. Outre sa remarquable conception, œuvre de la société Vérand’Art, elle se distingue par la cohérence colorimétrique entre ses huisseries et le style architectural du bâti originel. Le designer a vu juste avec ce rouge foncé, qui réussit à valoriser la véranda aussi bien que la maison. D’inspiration plutôt classique, cette verrière crée un espace de vie commun aux deux corps de bâtiment. Elle constitue désormais le cœur de l’habitat pour ses propriétaires qui l’utilisent comme salon et salle à manger. Elle leur offre également une relation exceptionnelle avec la nature, ici un vaste jardin agrémenté d’une belle terrasse ensoleillée. Le vérandaliste a conçu cette véranda comme une véritable extension de l’habitat afin que ses propriétaires puissent y vivre toute l’année. Les matériaux employés font partie des plus performants à l’heure actuelle. Les profilés de la structure sont en aluminium à rupture de pont thermique. La façade avant est pour l’essentiel constituée d’un double vitrage faiblement émissif. La façade arrière dévoile sur toute sa longueur des trames vitrées reposant sur un soubassement maçonné. Le double vitrage utilisé en toiture tamise agréablement les rayons du soleil. Les experts de Vérand’Art ont décidé d’installer des panneaux sandwiches opaques au faîtage de la verrière. Ce choix se justifie pleinement car il permet d’ombrager la pièce et la protège contre une chaleur excessive durant la saison estivale. L’extension est bien évidemment équipée d’aérateurs en partie basse des châssis et d’extracteurs en partie haute pour assurer l’indispensable renouvellement de l’air. Les ouvrants se composent d’une double porte à la française et de deux fenêtres, toutes situées sur la façade avant de la véranda. Les finitions de l’édifice se révèlent particulièrement soignées : frise et épis sommitaux, bois cintrés en imposte, rosaces en fonte d’aluminium sur les allèges, chéneau de récupération des eaux pluviales légèrement mouluré, avec rehausse, murs intérieurs assortis aux huisseries. Parmi ses équipements, cette véranda bénéficie d’un mode de chauffage adapté et peut donc être habitée toute l'année. Ses propriétaires ont choisi un éclairage zénithal fourni par des spots halogènes. Discrètement intégrés dans les chevrons de la toiture, ils mettent en valeur le mobilier de la pièce qui privilégie le bois et le cuir, matériaux intéressants pour leurs propriétés acoustiques d’atténuation des bruits extérieurs.

Un suivi personnalisé de chaque projet

Roger Téonas, VERAND'ART

L’entreprise Verand’Art, dont le siège social est implanté à Châteaufort (Yvelines), fait partie des meilleurs concepteurs et fabricants de vérandas en Île-de-France. Elle propose des produits sur mesure répondant aux attentes d’habitabilité et de confort les plus élevées. « La proximité de notre clientèle et la haute qualification de nos collaborateurs garantissent des délais d’intervention très courts et un suivi personnalisé de chaque projet, souligne Roger Téonas, responsable de l’entreprise. Dans nos deux show-room situés en Eure-et-Loir et dans les Yvelines, chaque client peut choisir sa future véranda à taille réelle parmi près de 20 modèles. » Verand’Art dispose de plus de trois mille références sur Paris et en Île-de-France, réalisées selon quatre styles de base : Empire, Victorien, Contemporain et Moderne, qui peuvent bénéficier d’équipements spécifiques. L’entreprise promeut également la véranda à toiture plate qui, grâce à sa hauteur sous faîtage identique à celle de la gouttière de la maison, s’adapte à toutes les configurations. Ce concept offre une habitabilité identique à celle d’une pièce traditionnelle, la lumière en plus !