Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2017 n°52 - Automne 2017
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2017 n°51 - Été 2017
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Certains détracteurs du concept de véranda lui reprochent parfois son exubérance stylistique qui ruinerait selon eux son intégration esthétique dans l’espace urbanisé. Rien de tel avec cette réalisation qui cultive la sobriété comme doctrine absolue. Le constructeur s’est employé ici à dessiner un plan parfaitement symétrique jusque dans les moindres détails. Pour renforcer encore davantage la rigueur de l’ensemble, le choix du coloris s’est porté sur une teinte gris neutre en harmonie avec les vitrages faiblement émissifs. Les proportions de l’ouvrage ont été savamment étudiées : la trame des chevrons est délibérément étroite pour renforcer le sentiment de résistance à toute épreuve de la toiture. En revanche, les châssis et ouvrants de façade ont été généreusement dimensionnés pour faciliter la communication avec le vaste parc et la piscine.

Équilibre absolu

La sobre expression d’une œuvre maîtrisée

En architecture, l’esthétique la plus aboutie n’aurait aucun sens si elle ne s’accompagnait de la prise en compte de la dimension fonctionnelle du bâti. Car la finalité d’une maison aussi bien que d’une véranda n’est-elle pas de construire cet univers personnel de confort et de sécurité auquel aspire tout individu ? En ce sens, cette orangerie contemporaine répond idéalement à une aspiration partagée vers davantage d’espace et de lumière et au désir instinctif de retourner vers le monde fantastique de la nature originelle.

Symétrie parfaite, perfection totale

Certains détracteurs du concept de véranda lui reprochent parfois son exubérance stylistique qui ruinerait selon eux son intégration esthétique dans l’espace urbanisé. Rien de tel avec cette réalisation qui cultive la sobriété comme doctrine absolue. Le constructeur s’est employé ici à dessiner un plan parfaitement symétrique jusque dans les moindres détails. Pour renforcer encore davantage la rigueur de l’ensemble, le choix du coloris s’est porté sur une teinte gris neutre en harmonie avec les vitrages faiblement émissifs. Les proportions de l’ouvrage ont été savamment étudiées : la trame des chevrons est délibérément étroite pour renforcer le sentiment de résistance à toute épreuve de la toiture. En revanche, les châssis et ouvrants de façade ont été généreusement dimensionnés pour faciliter la communication avec le vaste parc et la piscine. De son côté, la corniche périphérique s’orne d’une délicate moulure qui vient adoucir le classicisme presque austère de l’ensemble.

L’élégance de la construction découle précisément de cette recherche scrupuleuse de la sobriété. Mais celle-ci ne s’adresse qu’à l’esthétique, car côté confort l’agrément est bien au rendez-vous. L’isolation et la protection thermique de la véranda n’ont fait l’objet d’aucun compromis. Nous sommes bien ici devant une véritable extension de la maison, ayant vocation à être une vraie pièce de vie, habitable toute l’année, et de jour comme de nuit. A preuve, l’équipement des chevrons tubulaires en spots encastrés qui assurent un éclairage zénithal aussi discret qu’efficace. Le souci de la perfection esthétique a poussé le constructeur à utiliser des matériaux nobles peu usités dans le monde de la véranda : ainsi le revêtement du sol traité en pierre bleue du Hainaut.

La liaison de l’orangerie avec la maison s’effectue par le biais des ouvertures préexistantes. Une large baie, dotée d’un coulissant à galandage, permet une circulation aisée entre les pièces tout en remplissant un rôle de régulation thermique intéressant. Une telle verrière intégralement vitrée constitue en effet un capteur d’énergie solaire de grande puissance durant le jour. Elle peut ainsi, même en hiver, emmagasiner un apport thermique conséquent qui pourra utilement être restitué à la maison. En revanche, en clôturant la liaison en période nocturne, on isole efficacement la véranda de la maison. Voici donc un dispositif parfaitement conçu pour exploiter intelligemment le gisement d’énergie solaire gratuite, tout en réalisant une isolation adaptée de la maison.

Un vrai partenariat avec nos clients

Johan Verstrepen ALIPAST GROUPE CORIALIS

Le groupe Aliplast, leader européen des systèmes constructifs en aluminium, fournit depuis de nombreuses années les gammes de profilés mises en œuvre par l’entreprise “Les Vérandas 4 Saisons“, constructeur de cette véranda de haute tenue. Aliplast doit son leadership non seulement à la qualité intransigeante de ses produits mais aussi à la pertinence de son partenariat avec ses clients vérandalistes. « Nous travaillons régulièrement avec nos clients-partenaires dans le cadre de notre réseau de compétences. Cet échange constant d’informations permet de répondre à leurs besoins avec un maximum d’adéquation. Cette démarche nous permet aussi de développer des innovations qui apportent de réelles avancées, que ce soit sur le plan technique ou celui de la facilitation des chantiers » précise Johan Verstrepen, CEO d’Aliplast-Groupe Corialis.

Les Vérandas 4 Saisons bénéficient d’une longue expérience qui leur permet de s’adapter efficacement à tous les cas de figure. L’entreprise, forte d’un effectif de cinquante personnes, pour la plupart techniciens de fabrication et de pose, apporte une assistance complète à ses clients, depuis la prise en charge du projet jusqu’à la remise des clés et le service après-vente. Le Groupe Maniquet a débuté ses activités en 1984. « Nous sommes rapidement montés en croissance » souligne Patrick Maniquet, « car nous avons toujours développé une stratégie de proximité avec nos clients. »