Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2017 n°51 - Été 2017
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Voici un exemple évident d’évolution vers ce que nous appellerons un espace de lumière totalement intégré dans la maison. Le recours à des volumes expurgés de cloisonnements et à des façades intégralement traitées en surfaces vitrées correspond bien à l’esprit de la véranda. Mais, contrairement à cette dernière, souvent considérée comme une extension de l’habitat existant, nous avons affaire ici à une réalisation imaginée dès l’origine du bâtiment. C’est d’ailleurs une tendance significative dans l’architecture actuelle : les concepteurs les plus avant-gardistes, prenant en compte les aspirations de nos contemporains au retour vers la nature, n’hésitent plus à proposer des solutions largement aérées, mettant à profit les performances des matériaux modernes, notamment les vitrages, en matière d’isolation et d’apports thermiques solaires.

Californian Dream

Traduire en émotion l’esprit des espaces et leur singularité

Toute la philosophie de Peggy Dupuis, jeune Française architecte d’intérieur, s’exprime dans cette villa californienne qu’elle vient de créer à San Clemente. De style très contemporain, la maison joue la transparence grâce à ses hautes baies vitrées réalisées sur mesure, qui ouvrent totalement sur l’extérieur et offrent une vue magnifique sur le Pacifique, ses îles et son coucher de soleil incomparables. Les jeux de lumière sont omniprésents et permettent au jardin zen et à la piscine d’eau de mer, au fond gris et aux bordures en carreaux rouge, de se refléter dans les multiples façades de l’édifice.

Un jeu de courbes et de pures symétries dans une architecture offerte à la lumière

Cette réalisation ne relève pas à proprement parler de l’univers de la véranda conventionnelle, mais nous avons pris le parti de publier ce reportage car il s’agit-là, selon nous, d’une évolution de plus en plus évidente vers ce que nous appellerons un espace de lumière totalement intégré dans la maison. Le recours à des volumes expurgés de cloisonnements et à des façades intégralement traitées en surfaces vitrées correspond bien à l’esprit de la véranda. Mais, contrairement à cette dernière, souvent considérée comme une extension de l’habitat existant, nous avons affaire ici à une réalisation imaginée dès l’origine du bâtiment.

C’est d’ailleurs une tendance significative dans l’architecture actuelle : les concepteurs les plus avant-gardistes, prenant en compte les aspirations de nos contemporains au retour vers la nature, n’hésitent plus à proposer des solutions largement aérées, mettant à profit les performances des matériaux modernes, notamment les vitrages, en matière d’isolation et d’apports thermiques solaires. La pièce maîtresse de cette maison consiste en un haut mur porteur peint en rouge avec effet vent de sable, visible dès l’entrée, introduisant une rupture parfaitement maîtrisée et apportant une touche gaie et chaleureuse. L’intérieur de la villa, tout en courbes et en rondeur, contraste avec l’aspect extérieur très géométrique. La décoration et les meubles sont épurés, mêlant blanc, gris anthracite et noir, avec des touches de bois clair.

Un habile jeu d’ouverture des fenêtres et des portes vitrées, associées à des skylights (puits de lumière verticaux), apporte un air conditionné naturel qui circule dans toutes les pièces. La maison a été conçue pour un maximum de sécurité en cas d’accident sismique (assez fréquent dans cette région) ou de glissement de terrain, grâce à une fondation en béton armé enfouie à très grande profondeur. Ce type de précaution est d’ailleurs une première en Californie, où la plupart des résidences demeurent assez fragiles en cas de séisme. Eminemment sensible aux contraintes écologiques, l’architecte Peggy Dupuis a conçu cet ensemble sur un modèle à très basse consommation énergétique, incluant une installation anti-feu et un pré-câblage domotique. Un projet remarquable, dû à la synergie exemplaire d’une équipe de concepteurs et techniciens hors pair !