Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2017 n°51 - Été 2017
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Voici une nouvelle illustration de la capacité qu’ont aujourd’hui les grands constructeurs de vérandas à réaliser de magnifiques extensions qui ne sont pas seulement des œuvres d’art mais aussi de véritables pièces à vivre avec tout le confort souhaitable. Contre toute évidence, cette superbe orangerie n’est pas construite en acier, même si les apparences sont ici parfaitement trompeuses. C’est bien d’une réalisation en aluminium dont il s’agit : le coloris gris taupe adopté pour le laquage contribue évidemment à l’illusion, de même que l’exceptionnelle finesse des profilés. Les finitions participent aussi de cet esprit acier : discrètes rosaces décorant la rive de toiture, volutes forgées en imposte, croix de Saint-André ornant les garde-corps des ouvrants, épis de faîtage traditionnels.

Jardin d’hiver

La féerie de l’hiver dans une ambiance exquise et subtile

Confortablement blottie contre une solide maison au cœur du Val de Marne, cette orangerie de charme réalisée par Arehal contemple avec sérénité le blanc manteau de neige qui s’étend à ses pieds. L’hiver n’a aucune prise sur une telle verrière conçue et réalisée pour résister sans difficulté aux agressions du froid. C’est que sous son look fidèle à l’esprit des jardins d’hiver d’autrefois, elle montre une étonnante aptitude à remplir à merveille sa fonction de pièce à vivre en toute quiétude et sous tous les climats.

Un art consommé de la métallerie alu pour un projet abouti

Voici une nouvelle illustration de la capacité qu’ont aujourd’hui les grands constructeurs de vérandas à réaliser de magnifiques extensions qui ne sont pas seulement des œuvres d’art mais aussi de véritables pièces à vivre avec tout le confort souhaitable. Contre toute évidence, cette superbe orangerie n’est pas construite en acier, même si les apparences sont ici parfaitement trompeuses. C’est bien d’une réalisation en aluminium dont il s’agit : le coloris gris taupe adopté pour le laquage contribue évidemment à l’illusion, de même que l’exceptionnelle finesse des profilés. Les finitions participent aussi de cet esprit acier : discrètes rosaces décorant la rive de toiture, volutes forgées en imposte, croix de Saint-André ornant les garde-corps des ouvrants, épis de faîtage traditionnels.

Pour autant la modernité de cette construction n’échappe pas à l’examen attentif. Dans la conception de sa toiture tout d’abord, gérée en terrasson périphérique pour respecter une hauteur sous plafond constante. A l’instar d’une véranda à toiture terrasse, cette orangerie s’accroche aisément à la façade de la maison, sans travaux destructifs ni entame des maçonneries existantes. En fait, la verrière communique largement avec la maison par plusieurs ouvertures, grâce à une galerie vitrée latérale qui prolonge la grande orangerie de 40 m². Cette conception permet à l’immeuble de bénéficier d’une vaste enveloppe protectrice orientée au sud-ouest, qui capte par ailleurs des apports solaires conséquents. Le bilan climatique est donc tout à fait favorable, d’autant que les vitrages à isolation thermique renforcée et à basse émissivité assurent aussi bien le confort d’été que celui d’hiver. Les baies ouvertes entre la véranda et les maisons sont pourvues de volets roulants qui permettent d’affiner la gestion climatique de l’ensemble.

La sécurité n’est pas en reste dans cette réalisation très aboutie : les vitrages en verre feuilleté retardateur d’effraction et les portes à la française dotées de serrures trois points garantissent la sérénité des lieux. Au rayon des finitions, on notera la longue terrasse en teck qui, du haut de ses cinq marches, assure la continuité entre l’orangerie et le jardin, et le soubassement de la véranda réalisé dans le même bois imputrescible. Cette réalisation est l’oeuvre de la société Arehal, entreprise familiale totalement indépendante créée en 1983 à Sannois (Val-d’Oise). Arehal réalise chaque année environ une quarantaine de projets : vérandas, verrières, ateliers d’artiste, jardins d’hiver, réalisations toujours sur mesure, en aluminium ou en acier. Arehal intervient essentiellement à Paris et en région parisienne mais également en province dans le cadre de projets plus importants.

Alain Mottais, responsable de l’entreprise Arehal, s’est fait une spécialité de la conception de verrières et vérandas à l’ancienne, tout en profitant des avantages de la construction en aluminium. « Nous attachons beaucoup d’importance à la qualité de nos prestations, à la fois sur le plan esthétique et technique, souligne Alain Mottais. Nous sommes également très attentifs à la qualité de la lumière et à l’ambiance générale de nos réalisations. Ce sont deux points essentiels pour profiter d’un espace privilégié tout au long de l’année. »