Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2017 n°51 - Été 2017
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Cette superbe véranda de style Victorien a été réalisée en 2008 dans le département des Yvelines. Orientée sud-ouest, elle se distingue autant par son habitabilité hors du commun (50 m²) que par sa conception et son exécution irréprochables. Les professionnels expérimentés de la société Verand’Art ont mis tout leur savoir-faire dans la mise en œuvre de ce magnifique projet. Une parfaite maîtrise était en effet nécessaire pour relever le challenge technique imposé par l’architecture de l’extension, située légèrement en contrebas de l’habitation principale. Compte tenu de la surface de la véranda, la structure de la toiture a été réalisée avec un terrasson central et trois pentes liées aux façades rayonnantes de la Victorienne.

Mots-clés :VERANDA / ALUMINIUM / VIR / VERAND'ART / CHATEAUFORT / 78 / LUCE / 28 / TEONAS

Confort grand large

Un nouvel art de vivre pour quatre saisons

Rien ne sera plus comme avant pour les heureux propriétaires de cette maison située à Saint-Germain-en-Laye, en région parisienne. En concrétisant leur projet de véranda grâce aux experts de la société Verand’Art, ils ont métamorphosé leur rapport à l’existence. Ils ont en particulier décuplé leur espace habitable avec une pièce de vie supplémentaire de cinquante mètres carrés. Cette liberté de mouvement a introduit un nouvel art de vivre. Désormais, quelle que soit la couleur du temps, ils communient avec la nature environnante, reçoivent amis et parents à l’abri des frimas ou des températures excessives. De plus, leur magnifique extension de type Victorien a valorisé leur patrimoine. Une complète réussite qui méritait bien ce reportage…

De splendides volumes source de bien-être

Cette superbe véranda de style Victorien a été réalisée en 2008 dans le département des Yvelines. Orientée sud-ouest, elle se distingue autant par son habitabilité hors du commun (50 m²) que par sa conception et son exécution irréprochables. Les professionnels expérimentés de la société Verand’Art ont mis tout leur savoir-faire dans la mise en œuvre de ce magnifique projet. Une parfaite maîtrise était en effet nécessaire pour relever le challenge technique imposé par l’architecture de l’extension, située légèrement en contrebas de l’habitation principale. Compte tenu de la surface de la véranda, la structure de la toiture a été réalisée avec un terrasson central et trois pentes liées aux façades rayonnantes de la Victorienne. Les profilés sont en aluminium à coupure thermique. Les doubles vitrages de façade sont faiblement émissifs. Ceux de la toiture sont dotés de la fonction contrôle solaire, un choix judicieux pour lutter contre les effets indésirables du soleil. Les ouvrants, à l’anglaise, offrent une excellente étanchéité. En cas d’intempéries, l’air extérieur appuie en effet sur les châssis et comprime les joints. De plus, grâce à leur ouverture vers l’extérieur, ils optimisent la surface habitable de l’extension. Deux extracteurs dynamiques motorisés assurent l’indispensable ventilation de la pièce. Un système de plancher chauffant permet de jouir de cet espace de vie en toutes saisons. L’éclairage est fourni par des suspensions fixées au faîtage, une solution esthétique (les câbles électriques sont dissimulés dans les chevrons) et fonctionnelle (lumière zénithale). La décoration intérieure ne dépare en rien la réussite de l’ensemble. Le dallage sobre s’harmonise avec le mobilier en bois et en rotin, deux matériaux intéressants pour le confort acoustique de la pièce.

Roger Téonas
Gérant de Verand’Art
“Plus de 1200 références en Ile-de-France”

Verand’Art compte parmi les concepteurs et fabricants de vérandas les mieux implantés dans la grande région parisienne. Cette entreprise dynamique développe une stratégie qui la différencie nettement sur le marché : ses produits sont systématiquement personnalisés et correspondent parfaitement aux attentes actuelles d’habitabilité et de confort. De plus, grâce à son vaste show-room en Eure-et-Loir, le plus grand de France, chaque client peut choisir en grandeur nature le modèle de sa future véranda. Autres atouts de Verand’Art, la proximité de la clientèle et la haute qualification de ses collaborateurs. Aucun chantier n’est jamais éloigné de plus de 50 km des ateliers de fabrication, si bien que les équipes sont en mesure d’intervenir très rapidement en cas de besoin.

« Nous disposons actuellement de plus de 1200 références de vérandas réalisées en Ile-de-France » souligne Roger Téonas, PDG de Verand’Art. L’entreprise propose quatre styles de base : Empire, Victorien, Contemporain et Moderne, susceptibles d’être déclinés grâce à toute une gamme d’équipements spécifiques. Un concept original s’ajoute à ces quatre modèles, celui de véranda à toiture plate qui permet de s’affranchir de certaines contraintes liées aux vérandas traditionnelles. « La véranda à toiture plate s’adapte absolument à toutes les situations car elle n’exige qu’une hauteur sous faîtage identique à celle de la gouttière de la maison » explique Roger Téonas.