Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2017 n°51 - Été 2017
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

C’est la marque des vérandalistes sérieux et fiables : à la fois concepteurs, fabricants et installateurs de leurs produits, ils sont à même de réaliser des extensions répondant non seulement à des spécifications techniques rigoureuses, mais aussi correspondant aux besoins réels des clients et adaptées aux contraintes particulières de chaque implantation. Verandaline, spécialiste de la véranda sur la région Bretagne, dispose d’outils de pointe pour satisfaire ces exigences et bénéficie également du dynamisme de ses équipes de conseillers commerciaux dotés d’une compétence technique leur permettant d’établir et de proposer eux-mêmes les projets.

Mots-clés :VERANDA / ALUMINIUM / VIR / VERANDALINE / BRETAGNE

Envoûtante Bretagne

Terre d’élection de la véranda

Toutes les régions françaises se prêtent à la construction de vérandas, mais la Bretagne est plus particulièrement terre d’accueil pour ces pièces de lumière qui enrichissent le patrimoine et apportent une dimension de confort inestimable aux maisons. Les ciels bretons, avec leur luminosité exceptionnelle, sont sans doute pour beaucoup dans la qualité visuelle offerte par ces extensions parfaitement intégrées au paysage et au style de la maison bretonne. Encore faut-il pouvoir compter sur le savoir-faire et de l’expérience d’une entreprise comme Verandaline pour valoriser chaque projet.

Entreprise familiale fondée en 1979, Verandaline conçoit et réalise 4 à 500 vérandas chaque année dans toute la Bretagne. La société dispose de trois points de vente et d’exposition situés respectivement dans les Côtes d’Armor, le Finistère et le Morbihan, ce qui lui permet d’être toujours au plus proche de sa clientèle. La proximité reste en effet un point fort dans cette profession, car elle permet une forte réactivité face aux attentes des clients et une réponse rapide à leurs besoins. Bénéficiant des compétences d’une soixantaine de collaborateurs, Verandaline s’impose comme un intervenant majeur dans la fabrication et la pose de vérandas de haute qualité dans sa région. Afin d’illustrer le savoir-faire de l’entreprise, nous avons sélectionné plusieurs de ses réalisations significatives parmi les quelque 6.000 références construites à ce jour. Pour commencer cette visite guidée, nous vous proposons tout d’abord cette extension (page de gauche) qui met en lumière l’utilisation pertinente de deux matériaux parfaitement adaptés : l’aluminium pour les profilés de structure verticaux et les ouvrants très fonctionnels ; et le bois pour la charpente et l’habillage en lambris de la toiture. La véranda étant par définition une pièce ouverte sur la nature et le soleil, Verandaline incorpore toujours dans ses toitures des puits de lumière qui viennent illuminer (mais sans excès) l’espace intérieur. La véranda bioclimatique (photo de droite) constitue une autre facette des possibilités constructives de Verandaline.

Le miracle de la véranda, pièce essentielle de la maison

Depuis sa création voici près de six ans, Véranda Magazine a publié des centaines de reportages et des milliers de photos présentant les vérandas les plus diverses par leur forme, leur style, leur taille ou leur environnement. Mais nous sommes à chaque fois étonnés de constater que ces vérandas, quand elles sont bien conçues et construites dans les règles de l’art, deviennent la plupart du temps le centre de vie de toute la maison. Cet espace qui reste dans l’esprit de certains comme une annexe plus ou moins confortable de l’habitation est devenu une véritable extension à vivre toute l’année, doté des équipements permettant une occupation très agréable par tout temps. Bien mieux, la véranda déplace souvent comme par miracle le centre de gravité de la maison, pour en devenir la pièce essentielle ! Elle remplit alors de nombreuses fonctions familiales, devenant alternativement salon, salle à manger, séjour de réception, salle de jeux ou même espace de travail. Certains utilisateurs n’hésitent pas à lui trouver des usages très ludiques, à l’image de ce jacuzzi (photo de gauche) qui offre les joies de la balnéothérapie au grand jour sans craindre les rigueurs du climat extérieur. Le “miracle“ de la véranda pièce à vivre suppose néanmoins un préalable incontournable : une étude approfondie du projet en vue de concevoir une extension répondant à des critères rigoureux. Au nombre de ces critères figurent d’abord l’isolation thermique et phonique ainsi que la durabilité de la construction. Verandaline met en œuvre des matériaux et des techniques éprouvés afin de garantir le confort optimal et la longévité de ses réalisations. C’est ainsi que les gammes de profilés aluminium de marque Aliplast sont sélectionnées pour leur haute résistance (une précaution indispensable en Bretagne compte tenu du climat souvent agressif dans cette belle région). D’autre part le choix des charpentes en bois (généralement en lamellé-collé pour une excellente tenue dans le temps) se justifie par les caractéristiques hautement isolante de ce matériau naturel. Le traitement thermique des toitures se complète enfin par une épaisse couche d’un complexe isolant (200 mm) inclus dans le plafond. Le même souci de confort thermique préside au choix des doubles vitrages à isolation renforcée : la fonction du vitrage ne consiste pas seulement à opposer une barrière transparente au froid et aux intempéries, il doit également jouer un double rôle d’isolation et de protection solaire. Verandaline sélectionne donc des doubles vitrages adaptés à chaque orientation grâce aux traitements par couches métallisées à basse émissivité qui assurent été comme hiver un excellent confort.

La véranda répond à de nouveaux styles de vie

En redistribuant – parfois très profondément – l’organisation spatiale et les volumes de la maison, la véranda induit des changements importants dans les usages quotidiens de l’habitation. Dans tous les cas, elle vient créer une nouvelle pièce dont la caractérisation primordiale est bien évidemment la haute luminosité. Les deux exemples de vérandas en aluminium (photos ci-dessous) montrent que, sous deux architectures totalement différentes, la résultante reste identique : les façades vitrées sur toutes les faces s’ouvrent à la lumière du matin jusqu’au soir. Dans ces deux cas la toiture a été traitée en plaques opaques avec revêtement zingué dans un double objectif : respecter le caractère ancien de la maison et limiter les apports solaires pour éviter un échauffement excessif de la véranda à la belle saison.
 

Le choix d’un style architectural est autant affaire de goût personnel que d’harmonie esthétique de l’ensemble formé par la véranda et la maison. Les collaborateurs technico-commerciaux de Verandaline peuvent apporter à leurs clients des conseils avisés dans ce domaine, en s’appuyant sur les 6.000 vérandas déjà réalisées par l’entreprise dans la région. Les trente années d’expérience de la société lui permettent d’avoir une forte légitimité pour recommander les solutions techniques les mieux adaptées à chaque cas de figure. Ce savoir-faire favorise aussi le développement de systèmes constructifs innovants, tels que la véranda bioclimatique (voir notre photo page 107). Cette nouvelle génération de vérandas hautement isolées s’inscrit dans une tendance de fond qui privilégie le respect de l’environnement par la réduction drastique des consommations énergétiques. Cette véranda étudiée pour des déperditions caloriques minimales présente par ailleurs un comportement remarquable en tant qu’échangeur d’énergie thermique solaire. La verrière agit comme un sas entre l’immeuble et l’extérieur et fait bénéficier la maison de précieux apports solaires qui réduisent d’autant les besoins en chauffage. Inversement, les caractéristiques des vitrages en protection solaire d’été éliminent le recours à la climatisation gourmande en électricité.
 

Cette évolution significative vers la véranda basse consommation énergétique est en phase avec toutes les préoccupations actuelles : beaucoup moins coûteuse en fonctionnement et en entretien, elle offre parallèlement un confort accru grâce à son isolation renforcée. Verandaline mise sur cette nouvelle génération de vérandas pour conforter sa démarche de constructeur d’extensions à vivre de haute qualité. Une stratégie qui vise à offrir à ses clients le meilleur de la véranda à travers une gamme très complète de produits adaptés à toutes les attentes et à tous les budgets.