Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2017 n°51 - Été 2017
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Les pièges de l'achat par correspondance...

Véranda Magazine n° 51 - Juillet / Septembre 2017

Vous feuilletez tranquillement les pages d'un superbe catalogue édité par un grand nom de la vente par correspondance (VPC), et soudain c'est le coup de foudre ! La véranda de vos rêves s'étale sous vos yeux, son prix est attractif et l'on vous donne toutes les garanties : votre véranda sera livrée dans un délai record et montée par des professionnels de confiance. Pas une seconde d'hésitation : vous envoyez aussitôt votre bon de commande, accompagné d'un chèque bien entendu?
Madame et Monsieur Z. sont propriétaires depuis une quinzaine d'années d'un pavillon qu'ils ont su embellir au fil des ans. Ils ont aménagé une vaste terrasse extérieure qui prolonge idéalement leur salle de séjour, orientée plein sud. C'est très agréable en été de pouvoir prendre nos repas au soleil, et nos petits-enfants adorent y jouer se félicite Madame Z. Regrettant de ne pouvoir prolonger ces plaisirs en toute saison, le couple réfléchit depuis quelque temps à l'idée de construire une véranda qui rendrait leur terrasse utilisable toute l'année. Au hasard d'une foire-exposition, ils ont bien trouvé quelques modèles qui conviendraient à leurs attentes, mais ils ont toujours reculé devant le prix. Et voilà qu'une offre avantageuse sur catalogue vient à point nommé pour combler leurs v½ux ! Ce qu'ils ne savent pas encore, c'est que leur rêve va très vite tourner à la catastrophe?

Une véranda venue d'ailleurs

Quelques semaines après l'envoi du bon de commande, un technico-commercial se présente chez Monsieur et Madame Z. Il est chargé d'effectuer un métré succinct de la terrasse et promet la livraison et le montage dans les quarante-cinq jours. Comme sa véranda aura une surface légèrement inférieure à 20 m², M. Z. est exonéré de permis de construire, mais il dépose néanmoins à la mairie une demande d'autorisation de travaux, qu'il obtiendra rapidement. Deux mois plus tard, ne voyant rien venir, M. Z. téléphone à la société de vente par correspondance : « Ils m'ont répondu qu'ils ne se chargeaient que de la prise des commandes et qu'ils sous-traitaient la fabrication et le montage à des entreprises extérieures » révèle M. Z., qui ne disposait que du numéro de téléphone portable de son fameux technico-commercial. Après de nombreux appels infructueux et autant de messages laissés sur le répondeur, M. Z. se prépare à envoyer un courrier recommandé à la société de VPC. C'est alors que le miracle se produit : avec près de trois mois de retard sur le planning annoncé, on vient enfin lui livrer le matériel !

Quinze jours d'attente seront encore nécessaires pour que l'équipe de montage soit à pied d'½uvre. Quarante-huit heures plus tard, tout est terminé, ou presque. Car M. Z. s'aperçoit qu'il manque deux poignées de porte ainsi que les capots des vis apparentes, et que l'un des profilés en aluminium laqué souffre une large rayure très inesthétique. En discutant avec ses deux monteurs, il apprend, à sa profonde stupéfaction, que les composants de sa véranda ont été fabriqués « à moindre coût » dans un pays de l'Est, et qu'il sera probablement long et difficile d'obtenir les pièces manquantes. Quant à la rayure, les deux « techniciens » se bornent à passer un coup de laque en bombe, d'un ton d'ailleurs légèrement différent, ce qui ne fait qu'accentuer le défaut ! Mécontent, M. Z. signale ces anomalies sur le constat de réception des travaux, dont il envoie une copie à la société qui lui a vendu sa véranda. Sans réponse !

De mal en pis

Plus d'un an après, Madame et Monsieur Z. attendent toujours leurs poignées de porte. Mais il y a plus grave : leur véranda n'a pas supporté l'hiver et des infiltrations ont commencé à se produire. Vers qui se tourner pour obtenir réparation ? L'installateur et la société de VPC se renvoient la balle. Comment faire jouer la garantie décennale, alors que le fabricant étranger, situé à mille kilomètres de là, n'est apparemment pas couvert ? M. Z. prend conscience, un peu tard, qu'il n'aurait peut-être pas dû commander sa véranda comme on s'achète une paire de pantoufles, par correspondance !

Décider d’investir dans une véranda est un choix important et relativement onéreux, qui ne peut se réaliser sur un coup de tête ou à la seule vue d’un beau catalogue. Cet acheteur, qui a accepté de nous conter sa mésaventure, s’est laissé séduire au hasard d’une foire-exposition par des propositions de vente par correspondance. Mal lui en a pris : sa véranda a été fabriquée « à moindre coût » dans un pays d’Europe Centrale et le montage assuré en sous-traitance par une entreprise non spécialisée. Avec au final, des défauts et des malfaçons dont le fabricant et le monteur se rejettent simultanément la responsabilité.