Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2017 n°51 - Été 2017
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

La rénovation doit s’envisager lorsque votre véranda ne vous rend plus les services attendus en matière de confort : infiltrations d’eau, surchauffe estivale, mauvaise isolation thermique, etc. Cette situation se présente généralement quand la véranda accuse 15 ou 20 ans d’ancienneté. A l’époque, les matériaux de la véranda étaient loin d’atteindre les performances thermiques et isolantes des produits actuels. Des solutions efficaces existent, qui pourront vous être proposées, après diagnostic détaillé, par votre vérandaliste ou par une société spécialisée dans la rénovation.

Notre enquête

Allo docteur..., véranda bobo !

Les vérandas construites de nos jours sont assurées d’une excellente durabilité, tout au moins quand elles sont réalisées avec des matériaux de qualité choisis judicieusement en fonction des données climatiques du lieu d’implantation. En tout état de cause, elles bénéficient d’une garantie constructeur (garantie décennale) qui couvre pendant 10 ans tous les vices de fabrication (sauf les parties mobiles ou les motorisations par exemple, qui ne sont garantis que 2 ans). Il en va différemment pour les vérandas anciennes qui n’ont pas été conçues et réalisées avec les matériaux performants que nous connaissons aujourd’hui. Que faire pour rénover votre véranda ancienne et améliorer son confort ? Des solutions existent, proposées par des sociétés spécialisées, pour remettre à neuf votre verrière !

L’entretien d’abord

Mais avant de parler “rénovation“, il faut penser “entretien“… Car une véranda correctement entretenue conservera plus longtemps ses caractéristiques et sa beauté d’origine. Tout vérandaliste sérieux devrait, lors de la remise des clés, vous remettre un petit carnet d’entretien ou au minimum vous donner quelques conseils indispensables. Au chapitre des prescriptions de base, notons surtout le lavage régulier des châssis en aluminium (n’utilisez jamais de produit abrasif), le nettoyage des gouttières et descentes d’eau pluviales encombrées de feuilles mortes, le graissage des paumelles de portes et fenêtres et des roulements de baies coulissantes. Concernant les vérandas à structure bois, il faudra prévoir une maintenance plus lourde tous les deux à trois ans (réfection des vernis ou lasures pour conserver un bel aspect de surface).

Quand la réparation s’impose

Il s’agit ici de remplacer telle ou telle pièce défectueuse suite à l’usure ou à un dommage d’origine accidentelle, voire à une effraction. Parmi les cas les plus fréquents, on peut citer le bris de vitrage consécutif à la projection d’un caillou (classiquement, c’est ce qui peut se produire lors de la tonte de la pelouse) ; la casse des panneaux de toiture en polycarbonate due à une chute de grêle ; le forçage des panneaux sandwichs de couverture ou des serrures lors d’une tentative de cambriolage. Dans la plupart des cas, surtout si votre véranda a moins de 10 ans, vous devrez d’abord faire appel au constructeur d’origine pour réparer les dégâts. En effet, celui-ci est seul titulaire de la garantie décennale et il pourrait être juridiquement dégagé de sa responsabilité professionnelle si une autre entreprise intervenait sur son ouvrage. Nous reviendrons dans une prochaine enquête sur les conditions d’application des différentes assurances couvrant la véranda (garanties de bonne fin de travaux, biennale, décennale). Ce n’est que dans le cas où l’entreprise d’origine a disparu que vous pourrez faire appel à un autre prestataire. En tout état de cause, n’oubliez pas de déclarer le sinistre à votre assureur pour une éventuelle prise en charge totale ou partielle (rappelons à ce sujet qu’il est impératif de signaler à votre compagnie d’assurances l’agrandissement de votre maison dès l’achèvement de la véranda).

Rénover pour le confort

La rénovation doit s’envisager lorsque votre véranda ne vous rend plus les services attendus en matière de confort : infiltrations d’eau, surchauffe estivale, mauvaise isolation thermique, etc. Cette situation se présente généralement quand la véranda accuse 15 ou 20 ans d’ancienneté. A l’époque, les matériaux de la véranda étaient loin d’atteindre les performances thermiques et isolantes des produits actuels. Des solutions efficaces existent, qui pourront vous être proposées, après diagnostic détaillé, par votre vérandaliste ou par une société spécialisée dans la rénovation quand votre véranda est trop ancienne ou que le fabricant d’origine a disparu. Dans la gamme des améliorations envisageables, on citera le remplacement des panneaux de toiture en polycarbonate ordinaire par des plaques isolantes, l’installation d’un système d’occultation modulaire des toitures vitrées, la pose de stores, la réfection des joints d’étanchéité par la fixation de profilés périphériques isolants. Parmi les autres améliorations possibles, on peut facilement faire installer des verrous de sécurité ou des aérateurs afin de minimiser l’effet de serre dans la véranda. Côté esthétique, rien ne vous empêche d’imaginer l’enrichissement de la véranda par des vitraux décoratifs (Fany-Glass) en remplacement des vitrages existants.

L’interview :
Matthieu Maufrais*
Gérant de Rénov’Vérandas

• Votre société est spécialisée dans la rénovation des vérandas anciennes. Ce marché est-il important  ?
• Le marché monte en puissance car le nombre de vérandas âgées de plus de dix ans croît régulièrement. Rien qu’en France, on peut estimer le parc de vérandas anciennes à plusieurs centaines de milliers.

• Pourquoi rénover sa véranda plutôt que d’en construire une neuve ?
• Sauf si elles sont dans un état de vétusté avancé, la plupart des vérandas anciennes peuvent facilement être améliorées pour un budget raisonnable, en tout cas plus avantageux que le prix d’une construction neuve.

• Quels sont vos principaux types d’interventions ?
• Nous rencontrons surtout deux problèmes caractéristiques : les détériorations suite à un sinistre (plaques de couverture ou vitrages en endommagés) et les défauts d’étanchéité. Nos interventions sont toujours précédées d’un diagnostic précis qui détaille les travaux à prévoir. Nous allons prochainement proposer aussi à nos clients un contrat d’entretien qui comprendra l’ensemble des opérations de maintenance annuelle nécessaires (lavage des vitres et de la structure, nettoyage des gouttières, graissage des pièces mobiles, vérification générale).

(*) Matthieu Maufrais bénéficie d’une expérience de dix années dans le domaine de la véranda comme responsable production - qualité chez Vérandalys Alsace.

Rénov’Vérandas :
www.renovverandas.fr
Tél : 03.88.67.69.98