Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2017 n°52 - Automne 2017
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2017 n°51 - Été 2017
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Cette véranda victorienne à trois facettes de 28 m² frappe l’imagination par son style inimitable et son « look » qui n’appartiennent qu’à elle. D’un point de vue technique, c’est du travail d’orfèvre assurément ! Les profilés sont en aluminium à rupture de pont thermique. Le vitrage de façade comporte une isolation renforcée. Notez également le raffinement des petits bois dans les impostes, qui soulignent le caractère volontiers suranné de la victorienne… L’ossature de la toiture est composée de chevrons tubulaires. Son remplissage combine des panneaux sandwichs de 55 mm avec une partie vitrée, équipée de stores à lames intégrés dans le double vitrage. En guise d’ouvrant, le constructeur a prévu une baie coulissante à quatre vantaux. Des aérateurs placés dans les châssis de façade assurent une saine ventilation de la pièce.

Suprême raffinement

Une influence britannique très rafraîchissante

Quelque part dans les Deux-Sèvres, un petit coin de paradis niché dans les frondaisons, que nous nous permettrons d’envier à ses heureux propriétaires ! Orientée sud-est, une véranda victorienne à trois pans qui joue les originales. Par la couleur de ses profilés tout d’abord, un bleu cobalt décontracté et pimpant, puis par l’évidence d’un style parfaitement décliné par ses concepteurs, la talentueuse société Rénoval, et enfin par la qualité de ses finitions et de sa décoration. Une sorte de gourmandise acidulée très aérienne, posée dans un écrin de verdure. Mais aussi un petit bijou de conception et de maîtrise technique qui offre au final, et en toutes saisons, une merveilleuse et confortable pièce à vivre.

So british and so cosy…

Cette véranda victorienne à trois facettes de 28 m² frappe l’imagination par son style inimitable et son « look » qui n’appartiennent qu’à elle. L’audace de ses profilés hauts en couleur saute aux yeux, avec ce bleu cobalt qui en aurait fait reculer plus d’un. A l’arrivée, le choix se révèle particulièrement pertinent car il permet de composer une harmonie parfaite avec les menuiseries de la maison (porte et volets). A la fois apaisante et chaleureuse, cette véranda originale suscite notre curiosité et notre vif intérêt quant à sa conception qui ne sacrifie en rien le confort. D’un point de vue technique, c’est du travail d’orfèvre assurément ! Les profilés sont en aluminium à rupture de pont thermique. Le vitrage de façade comporte une isolation renforcée. Notez également le raffinement des petits bois dans les impostes, qui soulignent le caractère volontiers suranné de la victorienne… L’ossature de la toiture est composée de chevrons tubulaires. Son remplissage combine des panneaux sandwichs de 55 mm avec une partie vitrée, équipée de stores à lames intégrés dans le double vitrage. En guise d’ouvrant, le constructeur a prévu une baie coulissante à quatre vantaux. Des aérateurs placés dans les châssis de façade assurent une saine ventilation de la pièce. Côté décor, cette véranda décline à merveille tous les éléments du répertoire « victorien » : élégante frise en faîtage avec ses épis, rosaces en fonte d’aluminium sur les allèges, etc. A l’intérieur, le style résolument « cosy » est en parfaite communion avec l’architecture de la construction. On aime le magnifique carrelage ocre orné de cabochons noirs, les stores à enrouleur assortis à la couleur des menuiseries, le mobilier frais et pimpant, le canapé et ses coussins moelleux ! Le jardin est à l’avenant, avec ses splendides rosiers, ses lauriers et son pin sylvestre. Un vent en provenance d’Outre-Manche semble souffler sur cette impeccable réussite. The English touch !

Pierre Tisseau
PDG de Renoval
“Nous restructurons totalement notre réseau commercial en 2009”

Constructeur de cette véranda de caractère, Rénoval se positionne depuis 1983 comme l’un des meilleurs spécialistes du marché français. Son expertise technique, le souci de la qualité tant dans les relations humaines que dans la fabrication des produits, la dynamique de l’innovation permanente ont fait de Rénoval un des acteurs les plus fiables dans ce secteur très atomisé des menuiseries pour le bâtiment. Pour accentuer sa pénétration sur le marché, le groupe se restructure autour d’un réseau de concessionnaires qui couvrira à moyen terme l’ensemble du territoire. «Nous réorganisons totalement notre dispositif commercial pour rassembler sous un label commun nos nombreux partenaires installateurs» explique Pierre Tisseau, PDG de Rénoval. Dans la foulée, le groupe vient de restyler son identité graphique avec une nouvelle signalétique qu’adopteront tous les membres du réseau pour coordonner la présence de l’enseigne dans les différentes concessions régionales.

Afin de répondre aux exigences de ses partenaires en termes de rapidité de fabrication et de qualité de finition, Rénoval ne cesse d’investir dans son outil de production. Avec 6.500 m² d’ateliers, le site industriel d’Yzernay (Maine et Loire) peut aujourd’hui assurer la fabrication de 3.500 vérandas par an. Dotée des plus récentes techniques de production et de machines à commande numérique sophistiquées, l’usine peut garantir des délais de livraison très rapides (en moyenne, il suffit de six semaines à compter de la commande pour livrer une véranda prête à poser).