Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Suite et fin (provisoire ?)

Véranda Magazine n° 50 - Avril / Juin 2017

L'article complet lisible dans le numéro en kiosque

Pouvez-vous bénéficier du taux réduit de TVA (5,5% au lieu de 19,6%) pour faire construire votre véranda ? Oui dans certains cas précis, énumérés par une instruction fiscale récente. Le point le plus important : votre véranda doit impérativement être installée sur une terrasse préexistante depuis au moins deux ans. Et d’autre part, sa surface ne doit pas excéder 10% de la surface habitable de votre maison (augmentée des combles non aménageables). Si vous remplissez ces deux conditions, vous avez de bonnes chances de pouvoir réaliser une économie de près de 15% sur la facture TTC totale. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre vérandaliste…

Mots-clés :TVA / TAUX REDUIT / TAUX NORMAL / SHOB / SHON

Polémique sur la TVA

Suite et fin (provisoire ?)

Dans les numéros 1 et 3 de Véranda Magazine, nous avons largement commenté les circonstances et les conséquences de la très controversée disposition fiscale autorisant depuis septembre 1999 l’application du taux réduit de TVA (5,5% au lieu de 19,6) à certains travaux intéressant les immeubles d’habitation achevés depuis au moins deux ans. Certains vérandalistes avaient repris à leur compte ce cadeau fiscal en répercutant systématiquement à leurs clients ce taux réduit. Une longue polémique s’en est suivie, émaillée de nombreux contentieux et redressements. L’administration des impôts, dont on connaît le goût prononcé pour les textes alambiqués, a longtemps maintenu que la réalisation d’une véranda relevait d’une construction neuve et ne pouvait bénéficier du taux réduit. Elle a toutefois revu sa position en décembre 2006 par une instruction fiscale complétée par des éclaircissements ultérieurs courant 2007. Désormais, sous certaines conditions, la construction d’une véranda peut en toute légalité bénéficier de ce taux de TVA avantageux.

Revenons brièvement sur cette longue épopée : la Loi de Finances pour l’année 2000 avait introduit une disposition fiscale permettant aux propriétaires désireux de rénover, de transformer ou d’aménager leur logement de bénéficier de la TVA au taux réduit de 5,5% au lieu du taux normal de 19,6%. L’objectif des pouvoirs publics de l’époque : favoriser l’amélioration du parc immobilier français tout en stimulant l’activité des entreprises et la création d’emplois. Objectif d’ailleurs largement atteint puisqu’on estime que ce dispositif a permis de générer plus de 50.000 emplois nouveaux dans les métiers du bâtiment.
SHOB et SHON

Toutefois, la loi prévoyait explicitement que, pour pouvoir bénéficier du taux réduit, les dépenses devaient obligatoirement concerner un logement construit depuis plus de deux ans, et surtout que les travaux ne devaient en aucun cas entraîner une augmentation de la surface habitable. C’est ainsi que la construction d’une véranda incluant des fondations et une dalle neuves demeure taxée au taux normal de 19,6%. A une exception près : les vérandas d’une surface hors œuvre brute (SHOB(1)) égale ou inférieure à 9m² sont taxées au taux réduit (mais on n’imagine pas une véranda aussi exiguë mériter le statut de pièce “habitable“).
Un autre cas de figure spécifique est néanmoins récemment apparu à la lumière d’explications fournies par l’administration fiscale :
« Les travaux de couverture d’une terrasse existante, ainsi que ceux nécessaires à la préparation du support aboutissent à la modification du volume existant et accroissent la surface de la SHON(2). Ils relèvent du taux [de TVA] réduit, sous réserve de respecter la limite de 10% d’augmentation de la SHON. »
Autrement dit et en simplifiant, une augmentation de la surface habitable inférieure à 10% permet de bénéficier du taux réduit. Ceci nous amène à expliciter ces subtiles notions de SHOB et de SHON, en y ajoutant un troisième paramètre, celui de “SHON fiscale(3)“.

En résumé, pour profiter du taux réduit de TVA (et réaliser ainsi une économie de près de 14% sur la facture totale), vous devez vous trouver dans l’un ou l’autre des deux cas suivants :
• vous construisez une véranda de 9m² ou moins,
• vous la construisez sur une terrasse existant depuis deux ans au moins et la surface de la véranda ne doit pas excéder 10% de la SHON fiscale de la maison.

Dans tous les autres cas, vous serez taxé au taux normal. Notez d’autre part que les travaux d’entretien ou de remplacement d’une ancienne véranda bénéficient toujours du taux réduit.

Une attestation qui vous engage

Pour bénéficier du taux réduit de TVA, vous devez remplir et signer une attestation certifiant que votre maison date de plus de deux ans et que l’ajout de la véranda n’augmente pas sa surface de plus de 10%. Si les mentions portées sur l’attestation s’avèrent inexactes de votre fait, vous serez solidairement tenu avec l’entreprise au paiement du complément de taxe qui vous sera réclamé par l’administration (soit 14,1% de la facture hors TVA, majoré des pénalités de retard habituelles).


(1) La SHOB (Surface Hors Œuvre Brute) est égale à la somme des surfaces de plancher de chaque niveau de la construction existante. Elle inclut les surfaces des combles et sous-sols non aménageables, garages, balcons et terrasses extérieures.
(2) La SHON (Surface Hors Œuvre Nette) est égale à la SHOB après déduction de la surface des combles et sous-sols non aménageables, garages, balcons et terrasses extérieures, et une seconde déduction de 5% de la soustraction obtenue.
(3) La SHON Fiscale permet de calculer la limite d’application du taux réduit : elle est égale à la SHON majorée de la surface des combles non aménageables de la maison.