Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Comment s'y retrouver dans le labyrinthe des labels ?

Véranda Magazine n° 50 - Avril / Juin 2017

Industriels, équipementiers, fabricants et constructeurs de vérandas, chacun vante la qualité de ses produits en s'appuyant sur des certifications, des qualifications et des chartes variées dont certaines s'avèrent fallacieuses sinon mensongères... Le consommateur peine à s'y retrouver parmi la kyrielle de labels techniques plus ou moins flatteurs qui visent à garantir tantôt la qualité des produits, tantôt la compétence des entreprises. Pour y voir plus clair, Véranda Magazine s'est intéressé à ces "diplômes de bonne conduite" afin de faire le tri entre les labels sérieux et ceux qui le sont moins.

 

Commençons par mettre en garde contre les allégations publicitaires qui relèvent purement et simplement du marketing : performances techniques décrites à coup de superlatifs redondants, comparatifs de matériaux qui oublient de citer les contre-indications éventuelles, pseudo chartes de qualité sans aucun contrôle sérieux, les exemples sont aussi nombreux que variés. On rencontre également ici et là des amalgames entre qualification (ou certification) de l’entreprise et qualité des produits : l’une des normes internationales les plus strictes, la fameuse ISO 9001-2000, certifie la démarche de “management de la qualité“ des entreprises. Certes, on est en droit de supposer qu’une entreprise appliquant des règles rigoureuses dans ses processus métier est en mesure de réaliser des produits de qualité, mais en aucun cas la norme ISO ne certifie un produit. Or certaines sociétés entretiennent parfois un flou discutable sur les activités réellement couvertes par leur certification. En revanche, les labels NF, Cekal, Qualicoat ou CSTBat correspondent bien à des certifications de produits.

Des labels fantaisistes

Dans un autre ordre d’idées, le public n’est pas toujours très informé ni conscient de l’origine des labels techniques : si certains émanent d’organismes officiels et reconnus comme l’AFNOR ou le CSTB, d’autres relèvent d’associations professionnelles, voire de sociétés commerciales, qui, sans vérifications approfondies, attribuent parfois ces témoignages de satisfaction à leurs adhérents ou clients. Si l’on peut tenter cette comparaison, ce n’est pas parce qu’il bénéficie d’une appellation contrôlée qu’un vin (ou un camembert) est forcément synonyme de grande qualité. Tout au plus, ces appellations certifient-elles que le produit est bien fabriqué dans une région spécifique et suivant certains critères déterminés. Mais chacun sait qu’une bouteille de grand cru peut aussi bien être bouchonnée !

 

Mais entrons à présent dans le vif du sujet et voyons ce que signifient les principaux labels de qualité en vigueur dans le monde de la véranda.

 

Qualibat : certification délivrée par l’association du même nom, créée en 1949 à l’initiative du Ministère de la Construction. Il existe autant de certifications Qualibat différentes que de métiers du bâtiment.

NF: marque attribuée par l’AFNOR (Association Française de Normalisation, créée en 1926), qui certifie la conformité des produits à des référentiels techniques. Ce label inclut généralement les normes européennes, voire internationales.

CSTB: le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment effectue des essais approfondis sur les matériaux de construction en tous genres et délivre des Avis Techniques (ATEC) décrivant en détail les conditions de fabrication et de mise en œuvre de ces produits. Le CSTB attribue également les certifications CSTBat pour certains produits (notamment les matériaux isolants).

CEKAL: association interprofessionnelle composée d’industriels des produits verriers, qui attribue des certifications techniques aux vitrages isolants destinés au bâtiment.

ISO 9001-2000: l’International Standard Organisation (ISO) constitue un référentiel de management de la qualité des entreprises. La certification ISO d’une entreprise garantit qu’elle respecte des exigences manageriales et organisationnelles strictes.

HQE: la Haute Qualité Environnementale s’intéresse aux bâtiments respectueux de l’environnement, notamment en matière d’isolation thermique et de consommation énergétique. Cet organisme délivre les labels HPE et THPE (Haute et Très Haute Performance Energétique).

PROMOTELEC: organisme de certification œuvrant dans le domaine des matériels et installations électriques. Il délivre notamment des agréments relatifs à la sécurité des installations.

ACOTHERM: label de certification thermique et phonique des fenêtres et châssis. Il s’applique aussi bien à la menuiserie qu’au vitrage.

ACERMI: l’Association pour la Certification des Matériaux Isolants délivre des agréments aux fabricants de matériaux d’isolation thermique.

QUALICOAT: ce label est attribué par l’ADAL (Association pour le Développement de l’aluminium Anodisé ou Laqué). Il certifie la qualité de laquage des profilés aluminium et garantit 10 ans (ou plus) leur durabilité. Les labels QUALIMARINE (tenue des laquages en milieu corrosif), QUALANOD (anodisation des profilés) et QUALIDECO (laquages décoratifs) sont également délivrés par l’ADAL.

QUALISOL: nouvelle norme créée par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise d’Energie) s’appliquant aux chauffe-eau solaires et systèmes combinés de chauffage individuel.

 

En conclusion, pour trouver son chemin dans la jungle des labels, mieux vaut choisir une entreprise certifiée ISO et/ou qualifiée QUALIBAT et des matériaux disposant d’un avis technique du CSTB, d’une qualification NF et d’un label spécialisé pour les produits (par exemple Qualicoat pour le thermolaquage des profilés alu ou CEKAL pour le vitrage). Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour que votre future véranda vous donne toute satisfaction.

Industriels, équipementiers, fabricants et constructeurs de vérandas, chacun vante la qualité de ses produits en s’appuyant sur des certifications, des qualifications et des chartes variées dont certaines s’avèrent fallacieuses sinon mensongères… Le consommateur peine à s’y retrouver parmi la kyrielle de labels techniques plus ou moins flatteurs qui visent à garantir tantôt la qualité des produits, tantôt la compétence des entreprises. Pour y voir plus clair, Véranda Magazine s’est intéressé à ces “diplômes de bonne conduite“ afin de faire le tri entre les labels sérieux et ceux qui le sont moins.