Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2017 n°51 - Été 2017
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

L’intégration soignée de cette véranda périgourdine dans son environnement est la preuve que l’association d’époques et de styles différents peut produire un résultat esthétique remarquable. Malgré ses proportions modestes (25 m²), elle offre l’agrément d’une véritable pièce à vivre. Construite et posée par Modern’Alu, l’un des membres du réseau Vérancial de Kawneer, sa structure est composée de profilés en aluminium à coupure thermique et la façade est équipée de doubles vitrages isolants de 24 mm. La toiture à épine avec ses chevrons en saillie, la frise et l’épi de faîtage caractéristiques de la victorienne apportent un supplément d’âme à l’ensemble.

Escapade périgourdine

Mariage heureux de styles et d'époques

Réalisée en 2006 à Vauchelles-lès-Quesnoy, à quelques encablures de la Côte Picarde, cette véranda assume avec une belle assurance son style géorgien. Un brin classique–tendance confirmée par les fauteuils Louis-Philippe, la sobriété du mobilier ou encore par la présence de tommettes anciennes au sol, elle sait également se montrer originale avec sa charpente très inclinée, sa toiture mi-opaque, mi-ajourée et son astucieux système d’éclairage extérieur. Nichée au cœur d’un splendide écrin de verdure, sa présence s’affirme comme une invitation à la sérénité et à la détente. On imagine sans difficulté la joie qu’éprouvent les convives attablés autour d’un bon repas… et leur sentiment de plénitude, en totale communion avec la nature.

La Côte Picarde regorge de lieux secrets et bucoliques qui invitent au calme et à la détente. Construite en 2006, cette véranda géorgienne de 38 m² a tout naturellement trouvé sa place au cœur d’une région aux mille attraits. La construction attire d’emblée l’attention par sa sobriété et sa parfaite intégration dans l’environnement. Ses concepteurs ont réussi le pari de combiner classicisme et originalité, comme en témoigne l’audacieuse toiture quatre pentes. Le vitrage en partie haute crée un puits de lumière, tandis que la zone périphérique, réalisée en panneaux opaques, assure la protection thermique de l’ensemble. Orientée au nord, notre géorgienne exigeait des matériaux performants pour garantir un confort thermique satisfaisant à ses occupants. Les profilés aluminium à rupture de pont thermique Schüco (Royal 500 pour les ouvrants cachés et Royal S50 pour la double porte), le vitrage 4/16/4 isoclim/argon et la toiture en vitrage Solarstop et panneaux sandwich de 32 mm répondent parfaitement aux attentes de qualité souhaitées. Cette magnifique réalisation comporte des ouvrants à la française et à soufflet. Sa ventilation est assurée par quatre aérateurs Renson, situés en partie haute (impostes) des baies vitrées. Plusieurs radiateurs traditionnels, raccordés au chauffage central, assurent une chaleur douce en saison froide. La décoration intérieure joue sur le même registre de la sobriété et de l’élégance. Notez les tommettes anciennes au sol et les justes proportions du lustre installé par les propriétaires. Le mobilier, ton sur ton, participe à l’harmonie générale de la véranda. Rien n’a été oublié pour réaffirmer son appartenance au style géorgien : frise métallique en toiture, décors en corniche et, cerise sur le gâteau, rosaces en fonte d’aluminium sur les panneaux bas de la porte d’entrée.