Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Née en 2007, la Fédération des Fabricants et Concepteurs de Vérandas monte rapidement en puissance et compte d’ores et déjà neuf Maîtres Bâtisseurs de Vérandas triés sur le volet pour leur compétence et la fiabilité de leurs réalisations. Ils adhèrent tous à une Charte très stricte et s’engagent ainsi à consacrer leurs soins attentifs à la qualité rigoureuse des vérandas qu’ils signent avec fierté, comme autrefois les constructeurs de cathédrales gravaient leur nom dans la pierre de leurs chefs d’œuvre.

Maîtres Bâtisseurs

La FFCV entre tradition et modernité

Née en juillet 2007, la Fédération des Fabricants et Concepteurs de Vérandas monte rapidement en puissance et compte d’ores et déjà neuf Maîtres Bâtisseurs de Vérandas triés sur le volet pour leur compétence et la fiabilité de leurs réalisations. Ils adhèrent tous à une Charte très stricte et s’engagent ainsi à consacrer leurs soins attentifs à la qualité rigoureuse des vérandas qu’ils signent avec fierté, comme autrefois les constructeurs de cathédrales gravaient leur nom dans la pierre de leurs chefs-d’œuvre.

Car c’est bien cela qui les unit : le respect des règles de l’art dans la tradition des métiers de la métallerie, conjugué à la maîtrise des technologies les plus actuelles. Les MBV sont en effet sélectionnés selon des critères de haute qualification professionnelle. Ils sont nécessairement détenteurs de la qualification Qualibat (ou s’engagent à tout mettre en œuvre pour obtenir rapidement cette qualification). Rappelons que le référentiel Qualibat exige une longue série de justificatifs prouvant non seulement la compétence technique de l’entreprise (expérience, formation du personnel, outillage et équipement professionnel) mais aussi ses références, sa solidité financière et la couverture de ses activités par des contrats d’assurance appropriés. Au-delà de cette qualification indispensable, les adhérents de la Fédération doivent aussi présenter d’autres caractéristiques : leurs entreprises assurent elles-mêmes l’ensemble des prestations de construction de vérandas, depuis la conception des projets jusqu’à la remise des clés à leurs clients.

La FFCV exige encore de ses adhérents des engagements précis qui constituent un véritable code de bonne conduite. Il en est ainsi de la procédure appliquée dès le premier contact avec les clients : un Maître Bâtisseur digne de ce nom doit faire preuve de réactivité en répondant très rapidement à toute demande de devis. Il doit ensuite mener la conception de chaque projet en le personnalisant autant que faire se peut. Une étude détaillée des attentes de chaque prospect passe nécessairement par un entretien approfondi et une visite complète des lieux au cours duquel le Maître Bâtisseur détermine la meilleure adaptation possible à l’existant et à l’environnement. Il doit alors prodiguer des conseils objectifs à son futur client et lui proposer un large choix de solutions constructives (styles, formes, matériaux, équipements et coloris, en précisant les caractéristiques des matériaux, notamment sous l’angle de leur performance thermique et phonique). Cette étude préalable revêt une importance capitale car c’est de sa pertinence que dépend souvent la future réussite du projet.

Clarté et transparence des engagements

Les Maîtres Bâtisseurs de Vérandas établissent toujours des devis gratuits et sans engagement de la part des prospects. Ces offres doivent présenter toute la clarté nécessaire pour que le futur client soit informé de la nature exacte des travaux envisagés. Le devis comprend donc la liste complète des spécifications prévues (cotes, surfaces, matériaux et systèmes), un descriptif technique détaillé et mentionne les prestations incluses. Le vérandaliste FFCV doit porter une attention particulière aux travaux nécessaires à la bonne adaptation de la véranda par rapport aux éléments existants (qualité des fondations, raccordement judicieux aux murs de la maison, étanchéïté des joints, etc). La nécessité d’éventuels travaux complémentaires doit être signalée dans le devis si le Maître Bâtisseur ne les prend pas en charge lui-même. Il peut en être ainsi notamment des raccordements sanitaires quand la véranda est destinée à accueillir un appareillage de cuisine ou un spa (branchements eau et gaz, évacuation des eaux usées).

Autre exigence imposée par la FFCV à ses membres : les devis sont toujours accompagnés d’une représentation graphique en 3D qui situe le projet sur une photo réelle de la maison. Le client peut ainsi visualiser en vraie grandeur le rendu esthétique de sa future véranda et choisir par exemple son coloris en toute connaissance de cause.

Respect des obligations réglementaires

Un Maître Bâtisseur de Vérandas ne doit pas seulement faire preuve de professionnalisme et connaître parfaitement son métier, encore faut-il que son activité s’exerce dans le respect des obligations réglementaires qui incombent à toute entreprise. La Charte des MBV prévoit explicitement que ses membres justifient d’être assurés en garantie responsabilité civile, garantie biennale et décennale. Mieux encore, les justificatifs de ces assurances sont systématiquement annexés à leurs devis. Les Maîtres Bâtisseurs accompagnent leurs clients pour l’accomplissement des formalités et démarches administratives liées à leur projet (demande d’autorisation de travaux ou de permis de construire, montage des dossiers de financement, recherches d’aides fiscales éventuelles). Ils respectent enfin les réglementations relatives au droit de la consommation (en particulier le délai de réflexion de sept jours et l’interdiction d’acomptes à la commande). Les MBV s’interdisent aussi de pratiquer des infractions à la réglementation fiscale, notamment en matière de taux de TVA.

Suivi et coordination des chantiers

Outre l’utilisation exclusive de matériaux de construction homologués par la FFCV (donc présentant d’excellentes garanties de qualité et de fiabilité), les Maîtres Bâtisseurs de Vérandas s’obligent à réaliser leurs fabrications dans les règles de l’art et suivant les recommandations du CSTB sur la mise en œuvre des matériaux et des techniques constructives. Ils développent aussi des procédures de contrôle-qualité exigeantes à tous les stades de la fabrication et de la pose des vérandas. Pose qui est par ailleurs assurée par les propres équipes spécialisées de chaque adhérent. Les chantiers sont suivis et coordonnés par un seul et unique responsable de l’entreprise, qui devient ainsi l’interlocuteur privilégié du client. La coordination inclut le cas échéant, dans le cadre d’une mission globale, le suivi des corps de métier complémentaires intervenant sur les chantiers. In fine, les MBV disposent d’un service après-vente réactif pour assurer la durabilité et le bon entretien des vérandas livrées, chaque client recevant lors de la remise des clés un carnet d’entretien et plus tard un questionnaire de satisfaction.

 

Christian Mary - Gérant Equip’Alu

“Restaurer une certaine déontologie professionnelle”

L’ambition de la FFCV est de contribuer à restaurer une certaine déontologie professionnelle dans les métiers de la véranda. C’est pourquoi nous avons établi une charte comportant des critères d’admission très stricts, que nos membres s’engagent à respecter scrupuleusement. Je rappelle que ce sont tous des dirigeants d’entreprises indépendantes qui ne sont inféodées à aucun groupement industriel. C’est ce qui leur confère une totale autonomie d’action et de décision dans leur région d’intervention. Nous sommes persuadés que la responsabilisation des dirigeants d’entreprise, ainsi que la prise en charge intégrale des chantiers, de la conception à la livraison des produits, sont le seul moyen de garantir une véritable satisfaction des clients. Ceci passe donc par des pratiques professionnelles cohérentes qui s’appuient notamment sur le renforcement des savoir-faire par la formation continue de nos techniciens. Nous développons également une communication transparente non seulement auprès des membres de la FFCV mais aussi en direction du public afin de délivrer une image qualitative de nos métiers et de nos produits.

 

Jacques Dodin - Président Vérandalys Alsace

“Maîtriser en permanence les process de fabrication”

Dans notre profession comme ailleurs, la qualité ne s’improvise jamais. Une véranda, même la plus modeste, est toujours un produit complexe qui met en œuvre des matériaux variés et fait appel à des métiers de haute technicité. Bien maîtriser les process de fabrication reste donc une condition sine qua non de la qualité du produit final. Pour y parvenir, les entreprises membres de la FFCV appliquent des procédures de contrôle indispensables pour valider chaque étape de la construction. En ce qui concerne Vérandalys Alsace, nous avons tenu à nous engager dans une démarche d’assurance-qualité au niveau global de l’entreprise, qui se traduit par l’obtention de la certification Iso 9001. A notre sens, la certification Iso n’est pas un beau diplôme mais un excellent outil de management de la qualité !

 

J.-P. Delaplanche - Gérant SMD Véranda

“L’opportunité d’un échange d’expérience fructueux”

La FFCV nous offre l’opportunité d’un échange d’expérience fructueux pour le développement de nos activités. En croisant nos informations et nos méthodes de travail, nous bénéficions tous des avancées réalisées par chacun dans l’un ou l’autre aspect de notre métier. En mettant en commun nos compétences, nous nous investissons tous dans une démarche dynamique d’amélioration continue qui ne peut qu’être positive pour l’avenir. Cette approche pragmatique va contribuer à faire progresser le concept de véranda patrimoniale, extension de la maison qui enrichit la qualité de vie et valorise l’habitat existant.

 

I. Vandenbroucke - Gérant Vérandalys Nord

“Les technologies de la véranda évoluent rapidement”

Depuis une vingtaine d’années les systèmes constructifs pour véranda en aluminium ont fortement évolué. Nous sommes passés de la gamme froide (avec des profilés simples non isolés) à la gamme à coupure thermique (à base de profilés à double chambre reliées par barretage). Nous avons également vu les formes et les styles se diversifier, et apparaître des concepts novateurs comme la Villa-Véranda à toiture plate qui apporte un confort inconnu jusqu’alors. Parallèlement à ces progrès techniques dans la transformation et l’usinage de l’aluminium, d’autres matériaux ont suivi la même évolution. Les vitrages à isolation renforcée, les systèmes de ventilation, d’éclairage, et à présent les générateurs d’électricité photovoltaïque et les capteurs thermiques solaires exigent des capacités nouvelles et complexes de la part des vérandalistes. La FFCV nous apporte entre autres la possibilité de nous former à ces nouveaux métiers car le fabricant installateur de vérandas devient à présent un ensemblier multi-compétences.

 

Luc Locatelli - Gérant Locatelli Habitat

“Le conseil à la clientèle est un atout incontestable”

Les particuliers ont en général une connaissance très limitée de ce qu’est une véranda. C’est notre rôle de les informer sur les caractéristiques et le comportement thermique spécifique de ce type de construction, afin de leur éviter des déconvenues ultérieures. Nous avons également la responsabilité de leur conseiller des solutions bien adaptées à leurs besoins, en fonction de leur mode de vie et de la situation de leur maison. C’est pourquoi la FFCV insiste beaucoup sur cet aspect qualité du conseil qui détermine la réussite de la réalisation.

 

Denis Mougel - Gérant Vérandas du Golf

“L’accompagnement du client, une exigence incontournable”

Nos clients sont souvent désorientés devant la complexité des démarches administratives et des réglementations. C’est d’ailleurs tout-à-fait compréhensible car ce ne sont pas des professionnels du bâtiment. Il revient donc au vérandaliste de les accompagner pour gérer au mieux ces formalités, c’est une exigence incontournable de notre métier. Nous les aidons aussi à préparer leur budget ainsi qu’éventuellement à trouver un financement. Une fois le projet achevé, nous les conseillons sur les précautions d’entretien afin qu’ils fassent de leur véranda un bon usage pendant très longtemps. Nous considérons qu’une véranda peut et doit être un investissement durable qui apporte à la maison une plus-value certaine, non seulement sur le plan économique mais aussi sur celui de la qualité de vie et du confort.

 

J.-M. Rousseau - Gérant RJM Véranda

“Conception, fabrication et pose indissociables”

Les membres de la FFCV ont ceci en commun d’être simultanément des concepteurs, fabricants et installateurs. C’est-à-dire qu’ils proposent une prestation globale qui seule peut garantir une parfaite synchronisation des réalisations et des plannings de production. Ceci implique des compétences multiples au sein des équipes : depuis les concepteurs qui dessinent les projets jusqu’aux installateurs sur chantier, en passant par les techniciens chargés de l’usinage et de la fabrication, tous nos collaborateurs bénéficient de formations régulières pour enrichir leurs connaissances. L’intégration verticale des métiers dans chaque entreprise est aussi un facteur de fiabilité des produits.

 

Jean-Marie Addenet et Joël Lamorlette - Associés-gérants Addenet Lamorlette

“Un hall d’exposition pour présenter nos gammes”

Tous les adhérents de la FFCV disposent d’un show-room pour présenter leurs différents modèles en exposition. C’est une étape importante pour la définition du projet car le client peut ainsi comparer les caractéristiques de chaque modèle et se faire une idée en vraie grandeur de ce que sera leur future véranda. C’est aussi une façon de montrer la qualité de nos réalisations dans les moindres détails et d’insister sur les avantages d’équipements complémentaires tels que la ventilation, les systèmes d’éclairage ou de protection thermique.