Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Lloyd Hamilton est reconnu pour ses créations architecturales impressionnantes, entièrement réalisées en bois exotique dans ses ateliers de Vichte en Belgique. Ses orangeries sont très appréciées en France et de nombreux clients français font le déplacement jusqu’aux ateliers de ce créateur hors pair, pour admirer les modèles et choisir celui qui sera spécialement personnalisé pour chacun d’eux. C’est cette signature unique, avec une prise en compte au détail près des attentes du client, qui fait le ravissement de ces productions phénoménales. L’espace d’un instant, pénétrez dans l’univers de cet aristocrate d’exception.

Luxueuse aristocratie

Un raffinement bien au-delà du temps et des modes

Le propre de l’aristocratie est qu’elle ne s’improvise pas. Elle ne s’accommode d’aucune approximation, ne souffre nul cosmétique. Elle est immuablement différente, au-delà du temps et des modes. Elle naît d’une mystérieuse alchimie composée d’élégance, de raffinement, de distinction mais aussi, presque paradoxalement, d’une délicate simplicité, d’un dépouillement austère que vient à point rehausser d’une note de gracieuse nostalgie tel objet suranné ou empreint d’émotion. Cette aristocratie de la véranda, nul autre que Lloyd Hamilton n’en restitue mieux le charme anachronique ni la beauté évanescente. Ce sont bien sûr des orangeries d’exception, qui ne peuvent guère s’appréhender que dans le contexte de prestigieuses demeures, ne serait-ce qu’en raison de leurs généreuses proportions. Quoi qu’il en soit, ces réalisations exceptionnelles ne peuvent que forcer le respect et l’admiration.

L’élégance classique revisitée

Les créateurs qui dessinent Les modèLes LLoyd HamiLton sont dignes de grands couturiers de La véranda. Leur taLent s’exerce toutefois dans Le cadre rigoureux des canons de La beauté cLassique. n’attendez ici aucune fioriture, pas La moindre fantaisie décorative, seuLe La stricte symétrie dans L’ordonnancement des trames a droit de cité. une trop précieuse voLute, une frise denteLée, une fLeur de Lys en toiture, une ferronnerie maniérée tiendraient de L’Hérésie. résistance aux modes autant que défi au temps, La véranda LLoyd HamiLton affirme son caractère entier.

Nonobstant ces valeurs de traditionnalisme architectural qui refusent toute concession à la mièvrerie contemporaine, ce singulier constructeur n’a rien d’un doctrinaire : Lloyd Hamilton ne construit pas sur les ruines improbables d’un utopique passé. Ses orangeries n’ont rien de monuments historiques, elles s’avèrent bien au contraire parfaitement confortables au corps, aux yeux et à l’esprit. Confort physique car ces extensions habitables sont dotées de toutes les caractéristiques nécessaires à un usage quotidien quelle que soit la saison.

L’isolation thermique, en particulier, constitue l’un des points forts de ces “maisons de bois“. On sait que ce matériau présente une forte inertie thermique, très supérieure aux matériaux métalliques (le bois est 400 fois moins conducteur de chaleur et de froid que l’acier par exemple). Mêmes performances sur le plan de l’isolation phonique : le bois amortit largement les vibrations acoustiques. Il faut également lui reconnaître la capacité de se plier aisément à un usinage sophistiqué : c’est l’art et le savoir-faire des charpentiers-menuisiers de Lloyd Hamilton qui se manifestent à travers ces splendides réalisations.

Un art et un savoir-faire qui s’exercent tout d’abord dans la capacité de savoir sélectionner les plus beaux et durables matériaux, mais aussi les mieux adaptés aux usages attendus, à l’usinage et aux traitements de surface envisagés. Lloyd Hamilton opte toujours pour des bois tropicaux durs présentant un grain très fin et dépourvus de nœuds et défauts de lignage. Des essences qui se prêtent admirablement à la réalisation de sciages et de moulurages impeccables. Leur dureté garantit une forte résistance au poinçonnement et une durabilité exceptionnelle.

Une gamme rustique de caractère

Outre ses orangeries de rêve, Lloyd Hamilton développe deux gammes de constructions plus rustiques, toujours conçues à base de bois massifs et prestigieux. Il s’agit dans le premier cas de “dépendances“ construites intégralement en chêne. La gamme “Oak Constructions“ se destine à toutes sortes d’applications : terrasses couvertes, pergolas, abris de piscine, garages, voire maisons d’hôtes... Outre une série de modèles de base, Lloyd Hamilton propose également des réalisations sur mesure. La noblesse et l’originalité du bois de chêne se révèlent dans le magnifique aspect rustique de ces constructions qui, au fil du temps, se teintent d’une magnifique patine d’un beau gris argenté. Les veines apparentes et la fissuration naturelle des poutres ajoutent au charme de l’ensemble, tout comme la couverture en vieilles tuiles bourguignonnes. Lloyd Hamilton garantit une durabilité exceptionnelle de ses constructions en chêne et prend en charge l’intégralité des projets, depuis la conception jusqu’à la pose.

Une seconde gamme concerne de véritables maisonnettes d’esprit scandinave intégrant toutes les fonctionnalités d’une véritable habitation : salle de séjour avec cheminée à feu ouvert, cuisine, salle de bains, voire hammam en option. Entièrement réalisés en bois du sol au plafond, ces chalets offrent un intérieur très chaleureux et convivial. Le bois de construction est systématiquement sélectionné dans des essences imputrescibles, si bien que ces “maisons de poupées“ résistent magnifiquement aux agressions du temps.

Secrets de fabrication
Christophe Declerck Responsable Lloyd Hamilton pour la France
«Nos orangeries sont très appréciées dans l’Hexagone»

Lloyd Hamilton est reconnu pour ses créations architecturales entièrement réalisées en bois exotique dans ses ateliers de Vichte (Belgique). Un vaste show-room voisin des ateliers présente, dans un décor étonnant, toute la gamme des produits en vraie grandeur. «Nos orangeries sont très appréciées dans l’Hexagone. De nombreux clients français font le déplacement à Vichte pour admirer nos modèles et choisir celui qui sera spécialement personnalisé pour chacun d’eux.» C’est évidemment une caractéristique fondamentale des orangeries Lloyd Hamilton que d’être intégralement conçues sur mesure, non seulement en fonction des attentes de chaque client, mais aussi après une étude spécifique de l’environnement où sera réalisé le projet. Les architectes de Lloyd Hamilton débutent toujours la conception de projet par des esquisses crayonnées qui jettent les grandes lignes esthétiques des futures orangeries. Des esquisses qui sont à elles seules de véritables œuvres d’art. Chaleureuses dans l’âme par le choix judicieux des matériaux, les vérandas Lloyd Hamilton ne souffrent jamais de désuétude ou d’obsolescence. Elles sont au contraire parfaitement intégrées aux architectures, même les plus modernes, par leur cachet hors du commun. Une valeur ajoutée d’exception et une plus-value patrimoniale inaltérable.