Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Cette vaste et solide ferme réhabilitée de Charente-Maritime se composait de plusieurs corps de bâtiment au centre duquel se trouvait une très belle piscine à ciel ouvert. L’idée des propriétaires était de la couvrir, afin qu’ils puissent en avoir l’usage tout au long de l’année. Une tâche relativement classique dans son principe, mais pour la réussite de laquelle il a fallu dans la pratique déjouer quatre pièges : un relevé de cotes complexe, des liaisons entre des supports irréguliers, la nécessité de travailler au-dessus du bassin et l’obligation de lutter contre la condensation de l’eau. Un pari tenu fort réussi de la part de la société Rapid’Miroiterie qui s’est appuyée sur la qualité des profilés aluminium à rupture de pont thermique fournis par la société Renoval.

Originale rochelloise

Un chantier complexe pour une véranda unique

Qu’est-ce qui distingue un vérandaliste “ordinaire“ d’un véritable professionnel capable de concevoir et réaliser une véranda originale sur un chantier complexe tel que celui-ci ? C’est la marque du savoir-faire et de l’expérience dont bénéficie Rapid’Miroiterie, membre du groupe LSK. Située à mi-chemin de La Rochelle et du marais poitevin, cette vaste et solide ferme réhabilitée de Charente-Maritime se composait de plusieurs corps de bâtiment au centre desquels se mirait une spendide piscine à ciel ouvert. Désireux de la faire couvrir d’une toiture pour en jouir toute l’année, les propriétaires firent appel à cette entreprise chevronnée qui déploya sur ce chantier une compétence hors pair tant étaient nombreuses les difficultés techniques. Le résultat parle de lui-même et pourtant le projet avait tout d’une gageure.

Une adaptation pertinente à des contraintes multiples

L’enseigne LSK Fenêtre et Véranda regroupe des entreprises familiales indépendantes, dont Rapid’Miroiterie est le spécialiste de la véranda. Concessionnaire exclusif de Renoval sur sa région, Rapid’Miroiterie est dirigée par Noël et Loïck Merienne père et fils. «Ces clients nous ont présenté leur projet à l’automne 2006» raconte Loïck Merienne. «Ce projet était relativement classique dans son principe mais nous en avons immédiatement perçu les difficultés.» Il s’agissait de construire une liaison couverte entre deux bâtiments pour créer un espace de vie convivial autour de la piscine qui était très exposée aux vents dominants. Le cahier des charges impliquait évidemment que ne soit pas dénaturé le charme des “vieilles pierres“ d’autant que le projet se trouvait localisé dans un site protégé où l’agrément des Bâtiments de France a dû être sollicité. La dimension de la toiture projetée constituait un autre challenge : près de 8 mètres par 13 d’un seul tenant, soit 120m². Le constructeur s’est également trouvé confronté à des contraintes liées à la nature des matériaux périphériques et à la disymétrie des bâtiments existants. «En réalité, nous avons dû faire face à quatre types de difficultés : un relevé de cotes complexe, les liaisons entre des supports irréguliers, la nécessité de travailler au-dessus du bassin de la piscine et l’obligation de lutter contre la condensation de l’eau» relève Loïck Merienne. Le projet a été établi par le bureau d’études de Rapid’Miroiterie, qui a fourni à l’appui une étude informatique en trois dimensions. Ce projet prévoyait une réalisation en profilés aluminium à rupture de pont thermique, une toiture en chevrons tubulaires et un remplissage de toiture mixte, en doubles vitrages isolants de sécurité et panneaux sandwichs. Des châssis coulissants à trois vantaux et trois rails étaient prévus pour assurer la communication avec l’extérieur. La fabrication a débuté en atelier fin 2006 pour une pose prévue sur chantier au début du printemps 2007.

Une forte expertise technique

Cette imposante couverture de piscine a été conçue en toiture deux pentes dans sa partie centrale, avec des extrémités rayonnantes. Le plan de toiture prévoyait plusieurs pentes asymétriques afin de relier correctement les deux bâtiments. Le traitement climatique de la construction a été résolu au moyen d’extracteurs d’air de type Airtop, indispensables pour évacuer l’air ambiant chargé en humidité. Les doubles vitrages de toiture ont été réalisés en verre autonettoyant, pour simplifier largement l’entretien. Par souci esthétique, les poteaux supports ont été dotés de platines invisibles. Quant à eux, les portiques assurant la structure porteuse ont été manchonnés par des renforts en axier inoxydable.

Une fois le projet définitivement validé, Rapid’Miroiterie a passé commande à Renoval de l’ensemble des profilés et accessoires nécessaires. D’une surface totale de 6.600m², l’usine Renoval Vérandas d’Izernay représente un modèle d’unité de production au top niveau. Deux centres d’usinage numériques effectuent automatiquement la coupe et le façonnage extrêmement précis des profilés, au millimètre près. Plusieurs tables pneumatiques permettent de réaliser le vitrage impeccable des châssis en atelier, alors que cette opération est habituellement effectuée sur chantier dans des conditions souvent délicates. Ces process industriels garantissent la finition parfaite de chaque élément de la future véranda.

Les techniciens hautement spécialisés employés par Renoval bénéficient de programmes de formation continue qui permettent de mettre régulièrement à niveau les compétences. La logistique constitue l’un des points forts de Renoval, qui livre chaque semaine plus de 50 vérandas ou abris de piscine. Chaque élément entrant dans la construction d’une véranda est soigneusement identifié et conditionné sous emballages protecteurs afin d’assurer un transport et une livraison impeccables sur le lieu de pose.

Fabriquer une véranda de ce type et de cette dimension relève de l’expertise technique mais son installation relève de la performance. Noël Merienne détaille la succession des phases de travail : «Notre première obligation consistait à sécuriser quotidiennement le chantier puisque nos techniciens allaient devoir intervenir audessus du bassin de la piscine, avec les risques de chute inhérents. Nous avons donc identifié et balisé les aires de travail et les cheminements permettant l’accès au chantier sans danger. La pose des portiques et des cheneaux s’est déroulée en elle-même sans difficulté particulière si ce n’est que nous avons dû tenir compte des irrégularités des supports en pierre et en maçonnerie traditionnelle. Cependant, comme le relevé des cotes avait été fait avec un grand sérieux, nous n’avons pas rencontré de soucis. Je dois dire que la qualité et la précision d’usinage des profilés Renoval nous facilite beaucoup la tâche.» La pose de la toiture, des remplissages et des ouvrants de façade a clôturé un chantier mené dans le respect des délais et à la grande satisfaction des clients qui utilisent désormais cet espace privilégié pour prendre tous leurs repas et se détendre en toute convivialité.

Pierre Tisseau PDG de Renoval
“Un projet très intéressant”

«Le projet de Rapid’Miroiterie était hors des normes habituelles compte tenu de sa dimension, de ses spécifications et de ses cotes irrégulières. Mais il était très intéressant à réaliser pour cette raison. Ceci étant, la véranda est devenue globalement une pièce complexe à réaliser car elle doit intégrer des fonctionnalités de confort multiples. Pour notre part, nous optimisons depuis longtemps nos process de production grâce à notre démarche d’assurance-qualité permanente, si bien que nous sommes à mêmes de réaliser des produits performants tout en personnalisant chaque unité fabriquée.»