Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2017 n°51 - Été 2017
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Une somptueuse piscine qui offre ses plaisirs toute l’année grâce à une toiture exceptionnelle dessinée et réalisée par un vérandaliste maîtrisant parfaitement son métier, voilà ce que vous réserve la lecture de cet article. Le cahier des charges imposé au constructeur, la société SMVF implantée en Lorraine, comportait une contrainte de taille, souhaitée par le client : prévoir une toiture de piscine à deux pans, la plus plate possible afin que la hauteur totale de la verrière reste inférieure à la gouttière de la maison mitoyenne. Pari tenu pour cette magnifique réalisation qui relève d’une performance conceptuelle et technique.

Jeux de miroirs

Une immense voûte de verre et d'aluminium

Les constructeurs de vérandas trouvent parfois à employer leur savoir-faire à la réalisation d’ouvrages exceptionnels : cette couverture de piscine d’une dimension hors du commun, sans aucun pilier intermédiaire, représentait un véritable challenge aussi bien pour le concepteur que le bureau d’études, le fabricant et l’équipe de pose ! Cette réalisation met aussi en lumière les performances du profilé aluminium, dont la résistance extrême et la légèreté permettent de lancer des charpentes de grande portée sans pour autant mettre en œuvre des chevrons excessivement épais. La qualité et l’esthétique de cette superstructure se conjuguent avec les façades vitrées largement aérées grâce à des coulissants qui s’adaptent subtilement aux conditions atmosphériques pour créer un espace balnéaire confortable et fontionnel toute l’année.

Une performance conceptuelle et technique

Le cahier des charges imposé au constructeur – la société SMVF implantée en Lorraine – comportait une contrainte de taille : pour des raisons esthétiques, le client souhaitait en effet une toiture de piscine à deux pans la plus plate possible afin que la hauteur totale de la verrière reste inférieure à la gouttière de la maison mitoyenne. SMVF, qui dispose de son propre bureau d’études, a donc conçu une charpente à base de chevrons renforcés par des lames d’acier, reliés par une faîtière mince constituée d’une tôle pliée suffisamment résistante. De même, il a fallu calculer des piliers en béton armé largement dimensionnés pour supporter le poids élevé de la charpente, sans pour autant créer des masses disproportionnées. Autre contrainte liée à la problématique de la déshumidification des piscines : dans ce cas précis, le bassin se trouvait pourvu d’un volet roulant de couverture permettant d’obturer la surface pendant le chauffage de l’eau, ce qui réduisait notablement le dégagement de vapeur. Il a donc suffi de prévoir deux trappes électriques en toiture pour assurer une ventilation suffisante. La toiture a été pourvue de doubles vitrages à isolation renforcée dont la pose a relevé de l’exploit : compte tenu des difficultés d’accès au chantier, l’entreprise a fait appel à une grue imposante pour installer les châssis vitrés. Côté vitrages de façade, le concepteur a dessiné de vastes baies ouvrantes à trois vantaux dont les profilés présentent une section très faible. Les façades apparaissent donc très fluides pour offrir une vue entrecoupée de lignes verticales à peine discernables. Le choix des coloris s’est porté sur une bi-coloration intérieur/extérieur : la face interne des coulissants est laquée dans le même ton blanc ivoire que les chevrons de charpente, tandis que la face externe (voir photo page suivante) est traitée en marron foncé. La couverture de cette agréable piscine se déploie aujourd’hui sur 120 m² de vrai bonheur pour des propriétaires ravis de cette réalisation exemplaire.