Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Nous sommes près de Cabourg sur la côte normande, proche des plages du littoral où il fait bon marcher le nez au vent et cette belle réalisation que nous vous présentons ici répond sans fausse note à l’archétype de la véranda victorienne la plus classique, avec ses cinq facettes bien ordonnancées suivant une trame régulière et sa toiture proportionnée aux façades. Cette véranda a de plus été conçue avec les dernières technologies d’isolation performantes afin de bien prendre en compte les aspects climatiques particuliers aux bords de mer. Un savoir-faire que maîtrise depuis près de 18 ans la société normande ATS, Partenaire Référence Schüco.

Fascinante lumière

Comme un joyau dans son écrin de verdure

Le romantisme recouvre tout ce qui touche à la sensibilité, il invite à l’émotion. En voici une nouvelle page, déclinée sous les traits séduisants d’une verrière ivoirine, amoureusement lovée contre une belle maison bourgeoise dans une tranquille bourgade de Normandie proche de Cabourg. Cette pure victorienne invite à la rêverie, à la méditation sur le temps qui passe, aux élans romantiques... En un mot, au repos de l’esprit et à la sérénité de l’âme. Des vertus vivifiées par l’harmonie des lignes et des formes et la parfaite symétrie de la construction entièrement revêtue de vitrages invitant à la contemplation sans obstacle d’un paysage verdoyant sous le ciel changeant venu des grands espaces marins. Car nous sommes ici voisins du littoral normand et des plages infinies de la Côte fleurie où Marcel Proust écrivit des pages inoubliables à la recherche du temps perdu...

Un harmonieux rayonnement

Cette belle réalisation répond sans fausse note à l’archétype de la véranda victorienne la plus classique : avec ses cinq facettes bien ordonnancées suivant une trame régulière et sa toiture proportionnée aux façades, elle s’inscrit idéalement dans son environnement. Ses vingt mètres carrés offrent une surface raisonnable et suffisante pour l’ameublement d’un salon confortable, largement ouvert sur la maison grâce à des baies cintrées pratiquées dans la maçonnerie. Ce projet, réalisé voici quatre ans et qui donne toute satisfaction à ses occupants, s’est trouvé cependant confronté à deux contraintes de taille : la proximité de nombreux monuments historiques dans cette région touristique a requis l’approbation préalable de l’architecte des Monuments de France, et le climat spécifique aux régions maritimes a rendu indispensable le recours à un laquage des profilés suivant la norme Qualimarine.

Des profilés que le constructeur – la société ATS, Partenaire Référence Schüco implanté à Dives-surMer – utilise d’ailleurs pour toutes ses réalisations implantées dans la bande littorale, parfois avec une pré-anodisation quand le projet se situe directement en front de mer. On notera aussi l’importance accordée à la ventilation : des aérateurs disposés en position basse et haute des façades permettent d’assurer la qualité de l’air ambiant en toutes saisons. Le traitement des ouvrants s’avère tout à fait classique : baies coulissantes en façade principale exposée au sud-ouest et châssis ouvrants en impostes sur les côtés. La typicité de la victorienne est ici parfaitement respectée avec les décors traditionnels de la toiture : flamme centrale, frise de faîtage et ornements disposés sur la corniche périphérique en regard de chaque poteau vertical. On notera enfin l’intégration dans les doubles vitrages de lattes cintrées dont le gracieux arrondi adoucit esthétiquement l’angularité de l’ossature. Les finitions ne sont pas en reste avec un superbe sol dallé de pierre blonde, agréablement assorti au coloris ivoire de la structure.

Célébration de la victorienne

Bien que l’entreprise ATS fabrique et pose une large gamme de modèles et de formes variées, elle avoue un attachement particulier au style inimitable de la véranda victorienne. Elle y apporte une vaste diversité de dimensions, d’architectures, d’équipements fonctionnels ou de détails ornementaux. En voici quelques exemples choisis parmi des réalisations différentes : pour cette grande véranda de coloris vert sombre (photo ci-dessus), le concepteur a opté pour une toiture mixte (trames en panneaux sandwichs pour la partie rayonnante et en vitrage à isolation renforcée en zone arrière) compte tenu de l’exposition à l’ensoleillement. De superbes stores vénitiens en bois verni assurent la protection thermique des façades. Le constructeur a judicieusement mis à profit la présence d’un conduit de cheminée sur le pignon de l’immeuble pour préconiser l’installation d’un âtre à feu ouvert orienté à la fois vers la véranda et le salon de la

Pour cette autre réalisation (photo cicontre), ATS a proposé des impostes richement décorées de croix de SaintAndré positionnées à l’extérieur des vitrages. Une ornementation complétée par une flamme et une frise en toiture, l’ensemble contribuant à une personnalisation très réussie sans jamais alourdir la construction qui reste parfaitement fidèle à l’esprit de la victorienne. Dans la même veine, le constructeur tient souvent à réaliser des façades totalement vitrées de la corniche jusqu’au sol, sans muret de soubassement : la véranda doit être une pièce dédiée intégralement à la lumière.

Jérôme Lamarche Directeur commercial ATS
“Schüco est un label de haute qualité”

Vérandaliste renommé dans le Calvados depuis 1990, ATS produit annuellement une centaine de réalisations de haute qualité. L’entreprise dispose à Dives-surMer, près de Cabourg, de 1.500 m² d’ateliers complétés par un showroom. Elle est spécialisée dans la fabrication et la pose de vérandas, mais aussi la menuiserie industrielle en aluminium. Autant dire qu’avec un effectif de 40 personnes, elle maîtrise parfaitement ce matériau performant.

Partenaire Référence Schüco depuis fort longtemps, ATS apprécie l’efficacité de ce partenariat : «Grâce à une politique de communication judicieuse, la marque Schüco s’affirme aujourd’hui comme un label de haute qualité auprès du public» explique Jérôme Lamarche, directeur commercial. «Beaucoup de clients nous font confiance sur cet unique critère qui garantit leur satisfaction à lui seul. Bien entendu, il y va aussi de la compétence des techniciens de l’entreprise qui ont un savoir-faire solide et une forte connaissance des matériaux.» L’appartenance au réseau des Partenaires Référence Schüco apporte également une valeur ajoutée importante à ATS. Outre les performances intrinsèques des produits et une gamme étendue de possibilités techniques, le réseau permet une large communication entre ses membres : «la rencontre et le dialogue avec nos confrères sont très productifs car ils permettent de mettre en commun nos expériences et de découvrir des solutions originales pour enrichir notre savoir-faire.»