Aller au contenu principal »

la veranda en kiosque chaque trimestre : news, reportages, materiaux, annuaire
  • Véranda magazine Avril / Juin 2017 n°50 - Printemps 2017
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2017 n°49 - Hiver 2017
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2016 n°48 - Automne 2016
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2016 n°47 - Été 2016
  • Véranda magazine Avril / Juin 2016 n°46 - Printemps 2016
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2016 n°45 - Hiver 2016
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2015 n°44 - Automne 2015
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2015 n°43 - Été 2015
  • Véranda magazine Avril / Juin 2015 n°42 - Printemps 2015
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2015 n°41 - Hiver 2015
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2014 n°40 - Automne 2014
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2014 n°39 - Été 2014
  • Véranda magazine Avril / Juin 2014 n°38 - Printemps 2014
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2014 n°37 - Hiver 2014
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2013 n°36 - Automne 2013
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2013 n°35 - Été 2013
  • Véranda magazine Avril / Juin 2013 n°34 - Printemps 2013
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2013 n°33 - Hiver 2013
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2012 n°32 - Automne 2012
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2012 n°31 - Été 2012
  • Véranda magazine Avril / Juin 2012 n°30 - Printemps 2012
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2012 n°29 - Hiver 2012
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2011 n°28 - Automne 2011
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2011 n°27 - Été 2011
  • Véranda magazine Avril / Juin 2011 n°26 - Printemps 2011
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2011 n°25 - Hiver 2011
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°24 - Automne 2010
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2010 n°23 - Été 2010
  • Véranda magazine Avril / Juin 2010 n°22 - Printemps 2010
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2010 n°21 - Hiver 2010
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2010 n°20 - Automne 2009
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2009 n°19 - Été 2009
  • Véranda magazine Avril / Juin 2009 n°18 - Printemps 2009
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2009 n°17 - Hiver 2009
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2008 n°16 - Automne 2008
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2008 n°15 - Été 2008
  • Véranda magazine Avril / Juin 2008 n°14 - Printemps 2008
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2008 n°13 - Hiver 2008
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2007 n°12 - Automne 2007
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2007 n°11 - Été 2007
  • Véranda magazine Avril / Juin 2007 n°10 - Printemps 2007
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2007 n°9 - Hiver 2007
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2006 n°8 - Automne 2006
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2006 n°7 - Été 2006
  • Véranda magazine Avril / Juin 2006 n°6 - Printemps 2006
  • Véranda magazine Janvier / Mars 2006 n°5 - Hiver 2006
  • Véranda magazine Octobre / Décembre 2005 n°4 - Automne 2005
  • Véranda magazine Juillet / Septembre 2005 n°3 - Été 2005
  • Véranda magazine Mars / Avril 2005 n°2 - Printemps 2005
  • Véranda magazine Janvier / Février 2005 n°1 - Hiver 2005

Bonne retraite, M. Longueville

Véranda Magazine n° 50 - Avril / Juin 2017

Il n'en va pas des entreprises comme des entrepreneurs. Ces derniers se retirent inévitablement un jour, alors que leur postérité peut fort heureusement leur survivre à travers un nom, une marque, un savoir-faire... Lucien Longueville fait partie de ces créateurs d'entreprise qui, arrivés au terme d'une longue et fructueuse carrière, laissent un héritage d'une grande richesse esthétique et historique. Les serres et orangeries façonnées par Lucien Longueville en plus de quarante ans d'activité demeurent des ouvrages d'art dignes des chefs d'½uvre élaborés au XIXe siècle par les constructeurs des grandes halles de l'Exposition Universelle. Fils et petit-fils de serruriers-ferronniers, il a forgé amoureusement de ses mains des centaines de vérandas en acier à l'architecture intemporelle. Puis vint l'heure de transmettre son talent à un successeur capable de perpétuer la tradition dans le respect des règles de l'art. Lucien Longueville trouve alors en Claude Turpin un repreneur éclairé qui saura poursuivre dans sa voie. Le passage de flambeau a lieu en mai 2005 quand Claude Turpin achète à Lucien Longueville le droit d'exploiter le nom de ce dernier pour commercialiser ses propres produits. Les deux hommes conviennent alors de poursuivre pendant quelques mois une collaboration constructive, le temps pour Claude Turpin de pérenniser la transmission de l'entreprise. Le hasard - ou le destin ? - en décidera autrement et le nouveau dirigeant devra rapidement poursuivre seul le développement de l'entreprise, après quelques vicissitudes inattendues. Aujourd'hui, Lucien Longueville coule des jours heureux à rédiger ses mémoires et nous lui souhaitons de tout c½ur une longue et paisible retraite...

Turpin-Longueville, héritier de la tradition

Seul propriétaire de la marque "Lucien Longueville", Claude Turpin construit des vérandas en acier "à l'ancienne", d'une esthétique indémodable. Leur structure, très résistante, permet de construire aussi bien de très grands que de petits volumes, des toitures bombées et des ornements art déco. Ces élégantes vérandas prolongent la maison mais, bien plus que de simples extensions, elles lui ajoutent une note de confort et de liberté où il fait bon vivre, été comme hiver. L'atelier Turpin-Longueville veille au respect d'une certaine tradition de la véranda, élégante et décorative. Ses vérandas à l'ancienne bénéficient des dernières technologies, au niveau des produits verriers et du traitement des aciers, garantissant des performances thermiques égales aux meilleurs produits en aluminium. Plusieurs milliers de vérandas sont ainsi sorties des ateliers où ½uvrent de véritables artisans, fabricants de vérandas et créateurs d'élégance.

 

Sur le plan technologique, l'acier d'aujourd'hui n'est plus celui d'hier. Les progrès (dus notamment aux recherches de l'industrie automobile) réalisés dans les procédés de traitement anti-corrosion et les peintures époxy et polyuréthane lui confèrent une remarquable résistance au temps. Par la vertu de ses performances mécaniques inégalables, l'acier autorise la mise en ½uvre de faibles sections, limitant ainsi les phénomènes de conduction thermique et de transmission du froid et de la chaleur. Les vérandas ainsi réalisées offrent vraiment le confort de pièces à vivre dans la sérénité et le bonheur retrouvés. Les vérandas Turpin-Longueville sont aussi conçues pour vivre en harmonie avec leur environnement. Elles s'adaptent toujours à merveille aux façades des demeures en les ornant d'une touche romantique dans l'esprit de la "Belle Epoque". Saluons donc le génie de Lucien Longueville et le discernement de Claude Turpin qui a su poursuivre dans la route royale de l'art et de la beauté ouverte par son prestigieux prédécesseur.

En plus de quarante ans d’activités, les serres et orangeries façonnées par Lucien Longueville demeurent des ouvrages d’art dignes des chefs d’œuvre élaborés au 19e siècle par ses prédécesseurs, les constructeurs des grandes halles de l’Exposition Universelle. Fils et petit-fils de serruriers-ferronniers, il a forgé amoureusement de ses mains des centaines de vérandas en acier à l’architecture intemporelle. Vint l’heure de transmettre ce patrimoine de savoir faire à un successeur talentueux capable de perpétuer la tradition et les règles de l’art. Aujourd’hui Claude Turpin, seul propriétaire de la marque « Lucien Longueville » perpétue cet art unique des vérandas en acier à l’ancienne. Portrait croisé d’un entrepreneur-artiste contemporain.